Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
L'aromathérapie au service des femmes

Bambou : le secret pour une peau de bébé

Peau sèche ? déshydratée ? Découvrez l'infinie douceur des huiles végétales


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Le vinaigre de cidre, un élixir de jouvence ?

Il est largement aussi bon pour la santé que le vin (en quantité modérée pour le vin !)

Un remède naturel « anti-âge », « contre les douleurs articulaires ou musculaires », « bon pour tout »… Sur internet comme dans certains livres de naturopathie, le vinaigre de cidre est une star dans sa catégorie. Et pour cause : il posséderait des nombreux bienfaits de la pomme dont il est issu.
Le vinaigre de cidre est riche en acide acétique, provoqué par la fermentation de l’alcool, et en polyphénols. Mais bien pauvre en vitamines et en pectine, cette fameuse fibre alimentaire connue non seulement pour réguler le transit intestinal, mais également pour aider à régulariser le cholestérol et augmenter la satiété.

Ainsi, « Les analyses nutritionnelles de composition du vinaigre de cidre sont formelles : il ne contient aucune vitamine et aucune trace de pectine qui ne résistent pas au processus de fermentation », affirme Florence Raynaud, docteur en pharmacie et naturopathe. Bien loin des exagérations « marketing », la réalité est que la composition du vinaigre de cidre est proche de celle du vinaigre de vin. On y trouve principalement de l’acide acétique, des polyphénols et quelques minéraux, surtout du potassium, du phosphore, du calcium et du magnésium. De nombreux travaux scientifiques attestent que le vinaigre de cidre est très intéressant pour certains problèmes de santé.


Il facilite la digestion
Boire un peu de vinaigre de cidre dilué avant un repas principal aide à digérer. Et le vinaigre de cidre est doux et agréable à consommer.

« L’acide acétique augmente l’activité de l’estomac et facilite la dégradation des protéines en graisses », explique ainsi Alexandra Retion, diététicienne-nutritionniste. Le vinaigre de pomme ou de cidre est également un bon antiseptique, susceptible «d’assainir» une nourritures contaminée par des bactéries.
« Il peut aider à prévenir d’infections digestives peu importantes », confirme la nutritionniste.

Le mode d’emploi : Diluer une cuillerée à café ou à soupe ou davantage dans un verre d’eau avec du miel afin d’adoucir le passage dans l’œsophage. À consommer 10 à 15 minutes avant le repas. Il est évidemment contre-indiqué en cas d’ulcère gastrique, de gastrite ou de reflux gastro-oesophagien (RGO).


Il réduit la glycémie et indirectement les triglycérides
« Lorsqu’il arrive dans l’intestin grêle, l’acidité du vinaigre bloque l’activité d’enzymes chargées de la transformation des sucres » dit Florence Raynaud. Ces derniers passent moins facilement dans le sang et une partie est éliminée par les voies naturelles. » Le vinaigre de cidre limite ainsi la hausse brutale du taux de sucre dans le sang après un repas et le pic d’insuline qui s’ensuit.

Plus sa teneur en acide acétique est élevée, plus le bénéfice est important, que l’on soit en bonne santé, avec un syndrome d’insulinorésistance ou diabétique, même si l’action est alors plus modérée. Mais l’on ne sait pas encore si le vinaigre prévient le diabète de type 2.

En diminuant l’absorption des sucres, le vinaigre de cidre réduit également leur transformation en triglycérides, c’est-à-dire en graisses. Ces propriétés sont notamment mises en avant dans des compléments alimentaires minceur. Le vinaigre de pomme ou cidre y est souvent associé à d’autres ingrédients comme le thé vert ou l’artichaut, aux vertus diurétiques et hépato-stimulantes.

Le mode d’emploi : Il suffit d’en consommer lors des repas, avec de la salade, sur des pommes de terre… Deux cuillerées à café réduisent de 20 % la glycémie d’après repas.


C’est possible, mais pas sûr…
Grâce à l’acide acétique qu’il contient, le vinaigre de cidre augmente l’absorption du calcium, réduit l’hypertension et limite également le LDL-cholestérol et son oxydation. Attention, ces résultats ont été observés essentiellement en laboratoire !


Quel vinaigre de cidre choisir ?
Il est conseillé de préférer le vinaigre bio non pasteurisé, qui donc ne contient pas de pesticides, mais également de le choisir sans sulfites utilisés pour supprimer le dépôt naturel qui se forme lors de sa préparation.
On trouve également des compléments alimentaires en capsules, à base de vinaigre de pomme.

Sources : Santé Magazine

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
L'aromathérapie au service des femmes

Bambou : le secret pour une peau de bébé

Peau sèche ? déshydratée ? Découvrez l'infinie douceur des huiles végétales