Retour à Sommeil

ARTICLE

Retrouver des nuits réparatrices durant l'hiver

Théoriquement, l’hiver est la saison de récupération sur le plan neveux, notamment par le sommeil car les journées sont courtes et les nuits plus longues. Or, nos sociétés suractivées ne permettent pas de profiter au mieux de cette saison froide.

Au contraire, il faut souvent se lever encore plus tôt, se coucher tard, continuer à suivre le rythme effréné de la vie sociale et professionnelle. L’hiver n’est plus une saison de repos, et encore moins une saison de bon et long sommeil.

Si les nuits trop courtes sont souvent inévitables, encore faut-il que le sommeil, durant ces nuits, soit serein, profond, totalement récupérateur. On parvient à mieux récupérer en quelques heures d’un vrai sommeil sans coupure que durant une nuit trop longue entrecoupée de réveils, de tensions nerveuses qui empêchent un réendormissement rapide.  Les soucis de toutes sortes, problèmes familiaux, sociaux ou professionnels favorisent ces réveils nocturnes. L’esprit trop agité, le mental angoissé, et le sommeil devient haché, agité, le corps reste tendu et ne se repose pas vraiment. Le réveil est difficile, avec une impression de ne pas s’être vraiment reposé.

 

Peut-on utiliser des plantes ?

La nature nous donne certains moyens pour restaurer en douceur un sommeil plus paisible, pour détendre le corps et le mental dès la fin de journée. Les extraits de plantes comme la racine de valériane, les sommités de houblon, de passiflore, d’eschscholtzia, sont efficaces et sans aucun danger d’accoutumance, ni de dépendance.

Ces plantes permettent de se détendre en fin de journée, afin de se mettre au lit l’esprit et le corps plus calmes et détendus.  La valériane convient parfaitement en cas de nervosité, si des tensions nerveuses sont ressenties.

Associée à l’houblon et à la passiflore,  la valériane permet une meilleure récupération nocturne. La racine de valériane est connue depuis toujours pour ses propriétés et ses effets calmants et légèrement sédatifs. Elle n’a pas pour autant un effet « somnifère » et laisse la conscience décider ou non de s’endormir ! Il est conseillé de prendre ces plantes dès la fin de journée puis avant le coucher, pour bien préparer la nuit.

 

Quelles plantes choisir ?

Certaines personnes devront préférer la passiflore à la valériane. Les plantes, bien que présentant peu de danger, peuvent ne pas convenir à tous, selon leurs différents principes actifs.

Le tilleul est la plante apaisante la plus connue, empêchant quelquefois de dormir, sans que l’on ait une explication sur ce phénomène propre à certaines personnes. Il en est de même pour la valériane.
Le houblon apaise, détend et complète l’action de la valériane.
La passiflore est une plante de détente que l’on peut prendre à tout moment de la journée pour être plus serein.  De même que l’eschcholtzia, ou pavot de Californie, aux propriétés calmantes efficaces, n’engendre pas de dépendance.

Citons encore la mélisse qui, en plus d’une action apaisante avérée, stimule et facilite la digestion. Enfin, le cohobat de semences d’angélique riche en magnésium et en actifs d’angélique peut compléter ce petit arsenal phytothérapeutique pour aider à retrouver un vrai sommeil hivernal récupérateur.

Découvrez tous nos actifs sommeil

Escholtzia Bio
Orfito
Orfito
Escholtzia Bio
200 gélules végétales
(962 avis)
9,95 €
Valériane Bio
Orfito
Orfito
Valériane Bio
200 comprimés
(756 avis)
11,90 €
Tilleul Bractée et Fleur Bio
Herbier d'Hortense
Herbier d'Hortense
Tilleul Bractée et Fleur Bio
25 g
(123 avis)
5,50 €
Mélisse Feuilles Bio
Herbier d'Hortense
Herbier d'Hortense
Mélisse Feuilles Bio
30 g
(430 avis)
3,95 €
Angélique Racines Bio
Herbier d'Hortense
Herbier d'Hortense
Angélique Racines Bio
100 g
(83 avis)
9,90 €

Un peu de lecture