Orange douce

L'huile essentielle d'Orange douce est idéale pour retrouver le calme et ressentir un réel bien-être avec une solution 100 % naturelle.

Produits Bienfaits Carte d'identité Mode d'emploi Association Histoire

Votre sélection :

Prix
Avis


 BIENFAITS 

HUILE ESSENTIELLE D'ORANGE DOUCE 

L’huile essentielle d’Orange douce est reconnue en aromathérapie pour les propriétés suivantes :

  • Anxiété, sommeil.
  • Digestion difficile.

 CARTE D'IDENTITE 

HUILE ESSENTIELLE D'ORANGE DOUCE 

  • Huile essentielle biologique d'Orange douce
  • Nom latin : Citrus sinensis
  • Origine : Mexique
  • Organe : Zestes
  • Chémotype : Limonène
  • Mode d'obtention : Extraction par pression à froid des zestes (méthode appelée "expression").






 MODE D'EMPLOI 

HUILE ESSENTIELLE D'ORANGE DOUCE 

Utilisation principaleUtilisation secondaireUtilisation secondaireUtilisation secondaire

Précautions d'emploi voie orale : A prendre impérativement sur un support neutre. Précautions d'emploi voie cutanée : A diluer impérativement dans une huile végétale. Avant toute application cutanée, il est recommandé de faire préalablement un test dans le pli du coude pour éviter tout risque d'allergie. Attendre 24 heures pour être certain de la tolérance de l'huile essentielle en question. Précautions d'emploi inhalation et diffusion : Certains composés naturels des huiles essentielles peuvent présenter des risques d'allergies chez certaines personnes sensibles, surveillez les réactions indésirables et arrêtez immédiatement toute inhalation ou diffusion. Le cas échéant consultez un médecin. Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Tenir hors de portée des enfants.


 ASSOCIATION 

HUILE ESSENTIELLE D'ORANGE DOUCE 

L’huile essentielle d'Orange douce peut être associée avec différentes huiles essentielles :

 HISTOIRE 

HUILE ESSENTIELLE D'ORANGE DOUCE 

Fruit généreux de l’oranger doux, l’orange douce est un agrume aujourd’hui largement connu, au détriment de son homologue l’orange amère, pourtant autrefois seul agrume disponible en Europe. L’oranger doux n’est, en effet, arrivé en Europe méridionale qu’au XVe siècle, et sa consommation fut un luxe pour la grande majorité de la population jusqu’au XIXe siècle. Les oranges douces prenaient alors les dénominations précieuses de “pommes de Médie” ou de “pommes de Perse”. En vertu de la rareté de ces agrumes à la chair juteuse et gourmande, les oranges douces étaient réservées à la dégustation fraîche ou à l’élaboration de la célèbre orangeade, une boisson très tôt recommandée pour soutenir les organismes fébriles. Les agrumes, précieux, ne donnaient pas lieu au gaspillage puisque les zestes étaient eux-aussi recherchés pour des utilisations annexes, comme l’expression de l’huile essentielle d’Orange douce. Si dans un premier temps ce sont les parfumeurs qui se sont emparés de l’essence de Portugal à la fragrance douce et fraîche, les thérapeutes ont rapidement porté un intérêt aux propriétés bien-être de cette essence d’agrume exceptionnelle.