Complications de la sphère urinaire, plantes de soutien & probiotiques.

sphère urinaire

1) Quels sont les signes courants d'un déséquilibre de la sphère urinaire ? 

 

Les signes d’un déséquilibre de la sphère urinaire se manifestent par des envies plus fréquentes d'aller aux toilettes, une sensation de brûlure persistante ainsi qu’une gêne au niveau du pelvis, ou bassin, incluant le bas-ventre et la zone génitale. Les femmes sont plus touchées par ces problèmes que les hommes, notamment lors de la période estivale. 

femme

2) Quels sont les facteurs aggravants et les mauvaises habitudes à prendre ? 

 

L’été constitue une saison délicate pour les femmes, dont la sphère urinaire se voit fragilisée par un certain nombre de facteurs aggravants tels que la chaleur, l’exposition répétée au chlore, la transpiration, ou encore un éventuel changement d’environnement. Ce dernier, en particulier si l’on part à l’étranger, expose davantage à un déséquilibre de la sphère digestive, qui peut causer des troubles de la sphère urinaire, du fait de la proximité entre la flore intestinale et la flore urinaire. En outre, il est nécessaire de corriger d’éventuelles mauvaises habitudes : 

  • Hydratation insuffisante : Le fait de ne pas boire suffisamment d’eau entraîne une concentration des urines et une élimination imparfaite. Il convient ainsi de boire plus qu’à son habitude sans excéder les deux litres par jour.
  • Alimentation déséquilibrée : Un excès de crudités et de fruits peut favoriser l’acidité des urines et entraîner des déséquilibres tout comme le chlore de la piscine, acidifiant également pour le PH de la flore vaginale. Il est nécessaire de varier son alimentation et d’éviter une consommation excessive de légumes crus. 
  • Transpiration : Une transpiration excessive au niveau de la zone intime, favorisée par des pantalons trop serrés, des sous-vêtements inadaptés ainsi que par des matières synthétiques, favorise l’apparition de troubles de la sphère urinaire.

Connaître les solutions naturelles

1) La canneberge : en prévention et en soutien

 

La canneberge, autrement appelée cranberry est une solution naturelle qui peut s’utiliser aussi bien en prévention qu’en soutien. Ce fruit acide, astringent et riche en actifs est particulièrement bien dosé en tanins tels que le proanthocyanidines, encore appelées PAC, aux multiples bienfaits pour les équilibres internes. Traditionnellement, les baies de canneberge sont intégrées à des compositions naturelles ou bien consommées sous forme de jus. Aujourd’hui, elles sont très appréciées sous forme de compléments alimentaires pour leur dosage optimal. 
> Retrouvez nos compléments alimentaires à base de canneberge.
> Retrouvez nos jus santé à base de canneberge.

Champs d'action :

Prévient et réduit les troubles 
Apaise la gêne
Soutient le confort urinaire

canneberge

2) La bruyère pour apaiser la sphère urinaire 

 

La bruyère, petit arbrisseau touffu qui pousse dans la lande et sur les falaises maritimes, s’avère intéressante pour lutter contre les déséquilibres de la sphère urinaire. Ce sont les fleurs, récoltées au début de la floraison, riches en flavonoïdes et tanins, qui sont dotées de propriétés bien-être : contribuant à éliminer les toxines accumulées au sein de l’organisme, et plus précisément de la sphère urinaire, ainsi qu’à soulager les sensations de gêne qui peuvent apparaître au sein de cette zone, la bruyère est bénéfique en cas de désagréments urinaires. Autre avantage de la bruyère, stimulant l’élimination, elle participe aussi à l’équilibre acido-basique de la sphère urinaire. 
> Retrouvez nos compléments alimentaires à base de bruyère. 

Champs d'action :

Aide à rétablir l'équilibre acido-basique de la sphère urinaire
Elimine les toxines
Soulage la gêne

3) L'aubier de tilleul pour le confort rénal

 

L’aubier de tilleul, dont le meilleur extrait provient de l’aubier de tilleul sauvage qui se développe dans le Roussillon, contribue à purifier l’organisme et s’avère être un excellent draineur, utile pour éliminer les toxines à l’origine des troubles de la sphère urinaire. L’aubier qui désigne, plus précisément, la seconde écorce de l’arbre intervient positivement sur le confort rénal et sur l’équilibre acido-basique. L’aubier de tilleul est particulièrement apprécié sous forme de compléments alimentaires, comme des ampoules à la concentration élevée en actifs, ou encore sous forme de comprimés. 
> Retrouvez nos compléments alimentaires à base d'aubier de tilleul.

Champs d'action :

Apaise et soulage la gêne 
Elimine les toxines
Draine l'organisme

4) Les probiotiques en prévention

 

Le confort urinaire peut être renforcé, préventivement, par le soutien de la flore vaginale. Les probiotiques, qui désignent des micro-organismes vivants administrés en quantité suffisante au sein de la flore, sont pertinents pour soutenir dans la sphère intestinale mais aussi vaginale. Ils contribuent à renforcer le terrain, le bon fonctionnement de la sphère vaginale ainsi que l’équilibre acido-basique. Une flore mieux équilibrée et un pH vaginal optimal limitent les désagréments de cette sphère.
> Retrouvez nos compléments alimentaires à base de probiotiques.

 

Champs d'action :

Contribue à l'équilibre de la flore vaginale
Protège la flore vaginale
Soutient les défenses naturelles

5) Le thym en prévention et en cure active 

 

Grâce à son action fortifiante sur les défenses naturelles, et assainissantes, le thym, consommé régulièrement sous forme d’infusion, permet d’éviter une éventuelle complication au niveau de la sphère urinaire. Il est ainsi recommandé d’utiliser du thym séché en branche ou des poignées de feuilles, et de verser de l’eau chaude dessus, puis de laisser infuser pendant 5 minutes. A noter qu’une infusion de thym peut se prendre tout au long de la journée, sans effets indésirables. Le thym se retrouve également dans les compléments alimentaires dédiés au confort urinaire qui réunissent plusieurs plantes et actifs. 
> Retrouvez nos compléments alimentaires à base de thym.

Champs d'action :

Soutient les défenses naturelles 
Assainit