Sédentarité : vos 3 points de vigilance

Être sédentaire, c’est être assis au moins sept heures par jour. En cette période de confinement, nous dépassons largement ce minimum avec, à la clé, des dommages sur notre santé. L’enjeu est double : soulager les inconforts qui se font sentir et bouger plus dans moins d’espace !

1 LES MAUX DE DOS

Si les positions statiques adoptées à la maison sont propices à l’apparition de troubles musculosquelettiques, nous oublions, bien souvent, que les temps d’inactivité sont des facteurs de risque à eux seuls.

Sédentarité et mal de dos

Notre dos est composé de vertèbres, de ligaments et de muscles. Les vertèbres cervicales, dorsales et lombaires en sont les éléments de soutien. Parmi elles, les vertèbres lombaires, plus résistantes, sont aussi les plus exposées, d’où les lombalgies fréquemment observées. Les ligaments, quant à eux, relient les vertèbres, et les muscles assurent la mobilité de l’ensemble.

Le mouvement est plus que nécessaire au maintien du bon fonctionnement de notre dos. Il permet, non seulement la régénération de nos muscles, mais aussi la souplesse de nos ligaments. En l’absence de mouvement, nos muscles se relâchent et ne jouent plus leur rôle, au détriment de nos ligaments et de nos vertèbres sur lesquels pèsent alors plus lourdement chaque mouvement de notre dos. À terme, l’usure de nos vertèbres s’accélère et la mobilité de notre dos s’altère. L’absence de mouvement favorise aussi l’inflammation. Le maintien d’une activité, même douce, est ainsi conseillé, même lorsque notre dos est douloureux.

Détendre le dos

Vous vous connaissez une fragilité au dos ? En restant plus statique, vous commencez à ressentir de l’inconfort ? Pour continuer à bouger, sans toutefois forcer, une cure de plantes apaisantes comme l’harpagophytum et le curcuma, s’impose. Ces deux plantes de la pharmacopée traditionnelle, africaine pour la première, et indienne pour la seconde, sont reconnues pour leurs effets positifs sur l’inflammation et la douleur. Vous pouvez les utiliser seules, combinées entre elles, ou même associées à d’autres plantes calmantes comme la camomille et le saule blanc.

En complément, vous pouvez aussi opter pour un massage décontractant aux huiles essentielles. Très efficace pour réchauffer et détendre les muscles, le massage est à renouveler au moins trois fois par jour sur les zones douloureuses de votre dos. Nous vous conseillons un mélange constitué de 40 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre, 40 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné, 40 gouttes d'huile essentielle de romarin camphré, 15 ml d’huile végétale de millepertuis et 15 ml d’huile végétale d’arnica, respectivement réputées pour le dos et les muscles. Si vous le pouvez, faites-vous masser ! Votre détente n’en sera que plus générale et les bénéfices sur votre dos plus marqués.

Faire des torsions au salon

Pour étirer votre colonne vertébrale tout entière, nous vous recommandons la position de torsion. En plus de détendre votre dos, elle détendra aussi votre esprit ! Pratiquez-la le ventre vide ou léger, dès le réveil le matin ou avant le coucher le soir. Débutez allongé sur le dos, les jambes tendues et les bras le long du corps. Repliez les genoux sur votre poitrine et placez les bras en croix. Amenez vos genoux sur votre droite et tournez la tête à gauche, si c’est confortable pour vos cervicales. Ramenez enfin votre tête et vos genoux au centre et allongez-vous une minute avant de vous installer de l’autre côté. Surtout, veillez à ne pas cambrer votre dos ! Pour cela, vos genoux doivent être placés assez hauts vers vos aisselles. 

Curcuma Bio - 200 gélules

8,95 €

Curcuma Ultra Bio 95% - 500 ml

22,50 €

Harpagophytum extra fort et breveté - 60 gélules

12,90 €

Harpagophytum Bio - 200 comprimés

9,95 €

Complexe apaisant articulations - 30 comprimés

15,90 €

Protéines de pois Bio - 500 g

14,50 €

Protéines de riz en poudre Bio - 500 g -

15,90 €

Huile essentielle Pin sylvestre Bio - 30 ml

9,90 €

Huile essentielle Eucalyptus citronné Bio - 10 ml

2,85 €

Huile essentielle Romarin camphré Bio - 10 ml

4,95 €

Huile végétale Arnica Bio - 30 ml

2,95 €

2 LES TROUBLES DE LA CIRCULATION

Il va de soi que la position assise n’est pas adaptée en cas de troubles de la circulation. Mais tout est question d’équilibre. Certaines pratiques y mènent naturellement…

Sédentarité et jambes lourdes

Notre circulation veineuse s’appuie sur nos capillaires et nos veines qui permettent les échanges avec nos organes et le transport de notre sang ainsi que sur les pompes cardiaques qui mettent le sang en mouvement. Les troubles de la circulation proviennent d’un mauvais retour veineux, c’est-à-dire d’un mauvais transport de notre sang vers notre cœur et nos poumons. La pesanteur n’y est pas pour rien puisqu’elle pousse en permanence notre sang vers le bas, malgré la présence des valvules, véritables « clapets anti-retour ».

Mais un bon retour veineux est avant tout conditionné par le travail de nos pompes musculaires qui ne sont autres que les muscles de la plante de nos pieds, de nos mollets et de nos cuisses. Or, ce travail est amorcé par nos pas ! Alors que la marche réunit les bonnes conditions du retour veineux, la position assise l’entrave. Nos pompes musculaires sont alors à l’arrêt, nos valvules ouvertes, laissant ainsi libre cours à l’accumulation de sang dans le bas de notre corps. C’est tout le circuit de la circulation sanguine qui est mis à mal !

Booster le retour veineux

Pour accompagner le retour veineux, rien ne vaut la vigne rouge, plante traditionnelle de la circulation. Vous pouvez ajouter à votre cure l’acérola, riche en vitamine C naturelle, pour ses propriétés antioxydantes, mais aussi le ginkgo biloba et le marron d’Inde en cas de varicosités. Le ginkgo biloba favorise la microcirculation et le marron d’Inde la tonicité des parois des vaisseaux sanguins.

Pour apaiser la sensibilité de vos jambes, les huiles essentielles se révèlent très efficaces. Elles permettent de réaliser des huiles de massage qui viennent alléger les jambes. Vous pouvez créer votre propre huile de massage très simplement en mélangeant 100 gouttes (5 ml) d’huile essentielle de cyprès, 40 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et 100 ml d’huile végétale de calendula. Le massage idéal se fait par mouvements circulaires des chevilles jusqu’aux genoux. Répétez l’application matin et soir !

Faire une chandelle dans la chambre

La position de la chandelle est excellente pour faciliter le retour veineux et remettre en circulation le sang qui a stagné dans les jambes après une séance de travail, par exemple. Commencez par vous asseoir de côté, avec l’une des deux jambes collées au mur. Basculez de façon à placer votre dos au sol et vos jambes au mur. Si vous ne parvenez pas à tendre vos jambes par manque de souplesse, vous pouvez placer un coussin sous votre bassin pour ouvrir l’angle entre votre buste et vos cuisses. Placez ensuite les bras en croix et maintenez cette posture pendant 5 minutes. Si le cœur vous en dit, vous pouvez répéter cet exercice plusieurs fois par jour, mais toujours le ventre léger !

Vigne Rouge Bio - 20 ampoules

7,50 €

Acérola 1000 Bio - 60 comprimés

13,50 €

Marron D'Inde Bio - 200 gélules

11,90 €

Ginkgo Biloba Bio - 200 gélules

9,95 €

Ginkgo titré 8250 mg - 40 gélules

12,99 €

Huile essentielle Cyprès Bio - 10 ml

4,50 €

Huile essentielle Menthe poivrée Bio - 30 ml

8,95 €

Huile végétale Calendula Bio - 30 ml

2,85 €

3 LES PROBLÈMES DE TRANSIT

Sédentarité et transit ne font pas bon ménage. D’autant plus que le stress est plus susceptible d’être intériorisé en l’absence d’activité physique…

Sédentarité et transit ralenti

Le transit intestinal décrit le passage des aliments dans les voies intestinales. Au sortir de l’estomac, les aliments sont dirigés vers l’intestin grêle où ils sont mélangés à des enzymes digestives et de la bile pour que les nutriments qu’ils contiennent soient absorbés par la circulation sanguine. Puis, ils passent dans le gros intestin où les résidus d’aliments sont traités afin d’en isoler et d’en éliminer les déchets. Durant tout ce processus, les aliments sont transportés grâce aux mouvements du tube digestif (péristaltisme), des mouvements rendus possibles par l’action combinée de fibres musculaires. C’est donc la contraction des muscles intestinaux qui favorise le traitement des aliments, l’assimilation des nutriments et l’élimination des déchets organiques.

L’activité physique, en sollicitant, bien souvent, les muscles abdominaux stimule ainsi pour une part le transit. Elle permet aussi une réduction du stress très profitable. Au contraire, la sédentarité peut entraîner un ralentissement du transit ainsi que des ballonnements, sous l’effet de la stagnation et la fermentation du bol alimentaire dans le tube digestif, notamment.

Accélérer le transit

Si les apports en fibres sont la solution la plus évidente, elle n’est pas nécessairement la plus profitable. Un excès de fibres peut, en effet, décupler les ballonnements. Vous aurez donc à adapter votre cure en fonction des résultats obtenus. En matière de fibres, vous pouvez tester le psyllium blond. Il se présente sous la forme de téguments qui, au contact de l’eau, vont créer un mucilage à même de ramollir et gonfler les selles pour réguler le transit de façon douce. Il va aussi permettre de réduire les ballonnements éventuels non générés par un excès de fibres. Vous pouvez prendre en parallèle du sulfate ou de chlorure de magnésium, pour accélérer encore davantage votre transit. Pour le côté pratique, mélangez 20 grammes dans 1 L d’eau. Après avoir laissé reposer une nuit au réfrigérateur, buvez-en un verre deux fois par jour.

Les problèmes digestifs ont souvent partie liée avec une paresse du foie ou un stress persistant. Dans le premier cas, vous pouvez faire une cure complémentaire d’artichaut et de radis noir. Ces deux plantes amères sont idéales pour soutenir le travail de votre foie en douceur. Dans le second cas, vous pouvez favoriser votre détente par une cure de passiflore et de valériane. Ces deux plantes agissent naturellement, sans générer aucune accoutumance. Vous commencerez à relâcher la pression intériorisée dans votre ventre !

Répéter l'exercice genou-poitrine

Cette posture relance le transit et favorise la détox. Comment la réaliser ? Commencez par vous allonger sur le dos. Ramenez votre genou droit vers votre poitrine comme pour exercer une pression de votre jambe sur le côté droit de votre ventre. Vous stimulez alors les fonctions digestives d’assimilation (estomac et foie). Maintenez cette position pendant 5 à 8 respirations par le nez en pensant à gonfler votre ventre à l’inspiration et à l’abaisser à l’expiration. Faites ensuite l’exercice avec votre genou gauche pour stimuler, cette fois-ci, les fonctions digestives d’élimination (intestin grêle et gros intestin). Maintenez également cette position pendant 5 à 8 respirations. Vous pouvez terminer en ramenant vos deux genoux sur votre poitrine. Pensez à réaliser cet exercice le ventre léger !

Psyllium blond Bio - 300 g

11,90 €

Psyllium blond Bio 1000 mg - 180 gélules

15,90 €

Sulfate de magnésium (Sel d'Epsom) - 500 g

4,50 €

Artichaut Radis Noir Bio - 90 gélules

8,50 €

Radis Noir Artichaut Bio - 20 ampoules

9,90 €

Passiflore Valériane Bio - 200 gélules

9,95 €

Passiflore Fleurs Bio - 50 g

3,30 €

Huile essentielle Valériane officinale - 5 ml

15,95 €

Précautions d'emploi des huiles essentielles

Avant toute utilisation d'une huile essentielle, nous vous conseillons de réaliser un test de tolérance cutanée en déposant une goutte d'huile essentielle dans le pli de votre coude. Si après 24 heures, aucune réaction indésirable n'est apparue, vous pouvez l'utiliser. Dans le cas contraire, abstenez-vous de le faire. Chaque huile essentielle possède des usages particuliers et des contre-indications particulières. Nous vous invitons à en prendre connaissance au préalable.

Notre huile de massage pour le dos est contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes (en raison de risques neurotoxiques et abortifs), aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes asthmatiques, épileptiques ou allergiques à l'un de ses composés. L'huile essentielle de pin sylvestre qui la compose peut avoir un effet cortison-like. Notre huile de massage pour les jambes est contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes âgées, asthmatiques, épileptiques ou allergiques à l'un de ses composés. L'huile essentielle de cyprès qui la compose est oestrogen-like. Notre huile de massage est donc aussi contre-indiquée à toutes les personnes qui souffrent de maladies oestrogéno-dépendantes (mastoses, cancers hormono-dépendants, etc.).