3 CURES D’ÉTÉ POUR UNE PEAU PARFAITE

L’été n’est pas la saison la plus tendre envers la peau. Les expositions au soleil répétées favorisent son desséchement et son vieillissement accéléré. Pour tirer le meilleur parti du soleil, cet été, des cures hydratante, raffermissante et protectrice sont au programme !

1 La cure hydratante

Une peau qui tiraille, qui pèle et qui ternit est une peau en manque d’hydratation. Les peaux sèches et matures sont plus à risque mais ne sont pas les seules à rencontrer ce problème. En plein été, le phénomène est courant : le corps se déshydrate de l’intérieur comme de l’extérieur ce qui se répercute inévitablement sur la peau.

Les besoins de la peau

Pour éviter les pertes en eau dommageables à la vitalité générale et au bien-être cutané, tous les moyens sont bons ! S’il est essentiel de boire suffisamment d’eau en journée, pour être sûr que la peau en soit aussi approvisionnée (c’est la dernière servie au sein de notre organisme !), certaines cures sont aussi très profitables, comme celles aux acides gras.

Si l’hydratation est une question d’eau, elle est aussi une question de lipides car les cellules de la couche la plus superficielle de l’épiderme sont entourées de lipides qui jouent le rôle de ciment cutané en limitant ses pertes en eau. Parmi ces lipides se trouvent les céramides, le cholestérol et les acides gras dont font parties les oméga-3, 6 et 9. Ces derniers sont d’autant plus importants qu’ils ne sont pas toujours approvisionnés en quantité suffisante via l’alimentation. Une cure d’acides gras prend donc tout son sens pour renforcer le ciment lipidique et la fonction barrière de la peau. Ils viennent la nourrir tout en soutenant son hydratation et sa souplesse.

Les solutions : oméga-3, 6 et 9

Pour votre cure, vous pouvez opter pour un complexe réunissant les trois types d’oméga à la fois ou pour des apports ciblés en oméga-6 ou oméga-3, sachant que nous manquons souvent d’oméga-3 et que le ratio entre nos réserves d’oméga-6 et oméga-3 n’est souvent pas équilibré. Si vous avez une peau à tendance sèche ou une peau mature, vous pouvez vous tourner vers l’huile végétale d’onagre et de bourrache, riche en oméga-6, et notamment en acide gamma-linolénique également reconnu pour ses bienfaits anti-âge.

Si vous consommez peu d’aliments riches en oméga-3 (maquereaux, sardines, harengs, saumon), optez pour un complément alimentaire à base d’huile de poissons des mers froides ou d’huile de lin. Les oméga-3 vous aideront, quel que soit votre type de peau, à préserver son hydratation et sa jeunesse, mais aussi à lutter contre les dommages oxydatifs dirigés contre la peau.

Omega 3/6/9 2380 mg - 60 capsules

19,90 €

Huiles d'Onagre et Bourrache Bio - 120 capsules

11,95 €

Huile d'Onagre Bio - 120 capsules

11,95 €

Huile de lin Bio - 200 capsules

14,50 €

Complexe hydratation oméga - 60 capsules

24,90 €

2 La cure raffermissante

Vous le savez, l’exposition au soleil n’est pas sans effets indésirables sur la peau ! Perte de fermeté, perte d’élasticité et perte de densité sont les dommages les plus couramment observés au niveau du derme. Pour une peau raffermie et repulpée cet été, certaines cures sont tout indiquées ! Et pas seulement pour les peaux matures, mais pour toutes les peaux en quête de renouveau !

La cure de base : collagène + élastine

Contre la perte de fermeté et la perte d’élasticité, deux solutions naturelles s’imposent : le collagène et l’élastine.

On les retrouve naturellement dans la peau sous la forme de fibres. Celles de collagène constituent la structure du derme et assurent sa solidité. Celles d’élastine viennent renforcer son tonus. Mais, avec le temps, ces fibres se rigidifient (c’est le phénomène de glycation) et perdent de leur souplesse contribuant au relâchement cutané. En opposition au vieillissement naturel ou accéléré de la peau sous l’effet de son exposition aux rayons ultraviolets, le collagène va la raffermir ; tandis que l’élastine va aider à renforcer son élasticité.

Si votre peau est mature, nous vous conseillons de choisir un complément alimentaire très bien dosé en collagène pour pallier les effets structurels de l’âge et le phénomène de glycation qui l’accompagne.

La cure complémentaire : silicium

Pour une action anti-âge renforcée, vous pouvez faire, en parallèle, une cure de silicium. En effet, les réserves de silicium sont affectées négativement au fil des années. Elles diminuent sous l’effet de la moindre capacité d’assimilation de l’organisme avec l’âge. 40 % de ses réserves sont ainsi perdues dès l’âge de 50 ans ! Or, son rôle est déterminant pour la jeunesse de la peau puisque le silicium stimule la production de collagène et maintient l’hydratation des tissus. Une cure de silicium contribuera donc à tonifier et raffermir votre peau. Pour votre cure, vous pouvez vous tourner vers les compléments alimentaires à base de prêle et d’ortie qui en sont naturellement très riches.

La cure bonus : acide hyaluronique

Une peau mature, est une peau confrontée à une plus grande sécheresse au quotidien et qui peut être en proie à la déshydratation quand vient l’été. Une peau sèche aura aussi tendance à manquer plus facilement d’eau, et à vieillir plus rapidement.

Pour y échapper l’acide hyaluronique est la solution parfaite ! À la fois hydratant et anti-âge, il est capable de retenir jusqu’à 1 000 fois son poids en eau, contribuant en cela au maintien d’une bonne hydratation de la peau. Redensifiant, il atténue la perte de densité et ses répercussions sur le dessèchement, la fragilisation de la peau et l’apparition des rides. Il est aussi impliqué dans la protection de la peau contre les rayons ultraviolets. C’est l’actif incontournable de l’été !

Collagène marin & élastine - 60 comprimés

23,90 €

Collagène marin 1500 mg + acide hyaluronique - 10 ampoules

19,90 €

Silicium Bio - 60 gélules végétales

11,95 €

Ortie Bio - 200 comprimés

9,95 €

Prêle Bio - 200 comprimés

9,95 €

Acide hyaluronique complexe 150 - 60 gélules

21,90 €

3 La cure protectrice

Pour se prémunir contre les méfaits des rayons ultra-violets et de leurs effets sur le vieillissement cutané, les antioxydants sont une solution. Pris en cure, ils vont renforcer le terrain, et ainsi la capacité naturelle de votre organisme à lutter contre les radicaux libres. Une telle cure est incontournable à la saison estivale !

Les besoins de la peau

Les radicaux libres, en tant que déchets naturellement produits par nos cellules au cours de leur fonctionnement, sont généralement éliminés naturellement par les antioxydants de notre organisme. Mais quand ils sont présents en trop grand nombre, il arrive que l’organisme n’arrive plus à suivre et à les éliminer correctement, ce qui accélère le vieillissement. Deux options s’offrent à vous : faire une cure antioxydante ciblée sur les méfaits de l’exposition au soleil, et/ou renforcer le terrain par une cure antioxydante à visée généraliste.

La cure antioxydante d'été

En matière de protection contre les radicaux libres générés par une exposition au soleil prolongée, le bêta-carotène est roi. Il protège les cellules des dommages oxydatifs liés à l’exposition au soleil et active simultanément le bronzage par le biais de la mélanine. Il apparaît donc comme l’antioxydant incontournable de la saison estivale. Il se trouve en très grande quantité dans les graines de l’urucum, un fruit endémique d’Amazonie. Pour en retirer tous les bienfaits cutanés, nous vous conseillons de débuter votre cure 30 jours avant l’exposition au soleil et de la poursuivre tout au long de cette période.

Cette cure peut être encore optimisée par la prise d’astaxanthine, un antioxydant qui agit spécifiquement au niveau de la peau et de la rétine contre les méfaits du soleil. Son atout supplémentaire ? Elle prévient aussi les tâches de vieillesse !

La cure antioxydante généraliste

Si vous souhaitez renforcer votre terrain au global, vous trouverez des solutions dans le glutathion, l’acide alpha-lipoïque, le zinc ou encore le sélénium.

Le glutathion
C’est l’antioxydant intracellulaire le plus important de l’organisme, il permet de lutter contre les dommages des radicaux libres. Également détoxifiant, il neutralise les agents polluants en se liant aux toxines pour les transformer en composés qui seront alors plus facilement éliminés par l’organisme. Une cure est d’autant plus intéressante avec l’avancée dans l’âge car ses réserves décroissent.

L’acide alpha-lipoïque
Cet acide soufré présent dans toutes les cellules du corps est doté d’un pouvoir antioxydant important. Polyvalent, il neutralise les radicaux libres présents dans l’eau et dans les graisses. Autre atout et non des moindres, il a la propriété de recycler d’autres antioxydants comme la vitamine E, la vitamine C et le glutathion.

Le sélénium
Nécessaire au bon fonctionnement des défenses antioxydantes naturelles, cet oligo-élément participe à la neutralisation des radicaux libres produits en excès. C’est un grand protecteur de nos cellules !

Le zinc
Cet oligo-élément a d’abord un rôle antioxydant global : il entre directement dans la constitution d’une enzyme dont l’action est orientée contre les radicaux libres, la superoxyde dismutase. Il est aussi connu pour ses répercussions positives sur la cicatrisation et sur les problèmes de peau au sens large.

Adoptez l’un de ces super antioxydants pour renforcer l’action de votre cure préparatrice et protectrice de l’été !

Urucum du Brésil Bio - 120 comprimés

16,90 €

Bêta-carotène - 100 gélules végétales

14,50 €

Astaxanthine Bio 8 mg - 30 gélules végétales

21,90 €

Glutathion complexe 2300 - 90 gélules -

17,90 €

Acide (R) alpha lipoïque 200 mg - 30 comprimés

16,50 €

Complexe super antioxydant - 60 comprimés

17,50 €

Sélénium + Zinc - 90 gélules végétales

12,90 €

Sélénium 100 µg - 100 comprimés

12,50 €

Zinc 50 mg - 100 gélules

5,90 €