Les eaux florales anti-moustiques

Les eaux florales anti-moustiques

Les moustiques vous incommodent ? Les eaux florales offrent des solutions douces et efficaces. Beaucoup moins concentrées que les huiles essentielles, elles permettent de profiter des bienfaits insectifuges de certaines plantes sans devenir agressives. Vous pouvez ainsi vous protéger des moustiques en préservant le confort de vos enfants et de vos proches.

Indésirables de la belle saison, les moustiques n'ont pas de préférence pour certains types de peau plutôt que d'autres, contrairement à ce que l'on pourrait croire. La raison en est simple, ils s'orientent principalement grâce à leur odorat, aux sources de chaleur, et sont attirés par le dioxyde de carbone... émis, entre autre, par la respiration. Les méthodes naturelles pour éloigner les moustiques reposent sur un principe simple : déposer sur la peau ou diffuser dans son environnement direct, une odeur que les moustiques n'apprécient pas. Certaines eaux florales et certains hydrolats sont ainsi réputés insectifuges en ce qu'ils déplaisent aux moustiques. Sans surprise, ceux qui font le plus parler d'eux sont les hydrolats de Citronnelle et de Géranium. Découvrez comment les utiliser pour vous protéger des moustiques et de leurs piqûres.

Les premiers réflexes

Le geste simple

L’hydrolat de Citronnelle
v
Son odeur agréable déplaît fortement aux moustiques dont il protège ainsi des piqûres.

La recette complète

40 ml d’hydrolat d Citronnelle
+
70 ml de gel d’Aloé-vera
v
Appliquez le mélange sur les zones découvertes de votre corps afin de protéger votre peau des moustiques.

* huile essentielle

Les eaux florales anti-moustiques

Certaines eaux florales sont intéressantes pour éloigner les moustiques, d'autres pour apaiser leurs piqûres et d'autres encore les deux à la fois.

  • Huile végétale 1

    L’hydrolat de Citronnelle est un anti-moustiques puissant à l’odeur agréable et aromatique.

  • Huile végétale 2

    L’hydrolat de Géranium est apaisant, il soulage les piqûres et déplaît aux moustiques.

  • Huile végétale 3

    L’eau florale de Lavande fine est apaisante, elle soulage des piqûres de moustiques.

Les meilleures recettes de nos experts

Parce que nous savons qu’il est parfois difficile de faire un choix ou parce que l'on peut craindre de mal faire, nos experts ont préparé spécialement pour vous des recettes faciles à réaliser pour repousser efficacement les moustiques et vous soulager de leurs piqûres :

Répulsif moustiques

  • Hydrolat de Citronnelle
  • Hydrolat de Géranium

Mélangez 2 pulvérisations de chacun des hydrolats suivants : Citronnelle et Géranium. Appliquez le mélange sur les zones découvertes de votre corps, bras et jambes notamment.

Lotion apaisante

  • Eau florale de Lavande fine
  • Gel d'Aloé-vera
  • Extrait de Pépins de pamplemousse
  • Huile végétale de Jojoba

Diluez 40 ml d'eau florale de Lavande fine dans 70 ml de gel d'Aloé-vera puis ajoutez 20 à 25 gouttes d'extrait de Pépins de pamplemousse. Mélangez dans le creux de votre main 1 pulvérisation de cette préparation et 1 pulvérisation d'huile végétale de Jojoba puis appliquez le mélange sur votre peau.

Lotion répulsive et apaisante

  • Eau florale de Lavande fine
  • Eau florale de Géranium
  • Gel d'Aloé-vera
  • Extrait de Pépins de pamplemousse

Mélangez dans un flacon spray de 100 ml : 20 ml d’eau florale de Lavande fine, la même quantité d’hydrolat de Géranium et 70 ml de gel d’Aloé-vera. Ajoutez ensuite 20 à 25 gouttes d’extrait de Pépins de pamplemousse. Vous pouvez conserver le mélange au frais pendant 3 mois maximum.

Huile végétale recette

Usages courants des eaux florales et hydrolats

Tout comme les huiles essentielles dont elles sont soeurs, les eaux aromatiques détiennent, chacune, leur propre composition aromatique, leurs propres propriétés, usages et précautions d’emploi. Avant chaque utilisation, pensez ainsi à prendre connaissance des spécificités de l’eau florale ou de l’hydrolat que vous souhaitez utiliser. Certaines eaux aromatiques sont, en effet, plus appropriées pour un usage externe, interne ou pour une diffusion/brumisation.

  • Les eaux florales et les hydrolats constituent des soins à part entière pour la peau et les cheveux ! Ils s’utilisent beaucoup comme démaquillants ou lotions toniques pour le visage et entrent dans la composition de nombreux soins maison tels que les sérums, les masques, les déodorants ou encore les bains de bouche. Les eaux aromatiques sont aussi précieuses pour l’application de compresses sur certaines zones malmenées du corps. Leur grande douceur les rend très vite indispensables…

  • Dotés de propriétés douces, au regard de leur faible concentration en principes aromatiques, les eaux florales et les hydrolats se prennent facilement purs ou dilués dans un peu d’eau à raison d’une cuillère à soupe pour les adultes (et d’une cuillère à café pour les enfants), de 1 à 5 fois par jour. Pour le côté pratique, vous pouvez aussi diluer trois cuillères à soupe dans un demi-litre d’eau que vous boirez tout au long de la journée en dehors de vos repas. Pour ressentir les bienfaits de votre cure, faites-la pendant 10 à 20 jours renouvelables.

  • Relaxantes, purifiantes, expectorantes, aromatiques ou encore rafraîchissantes, les eaux florales peuvent être utilisées en diffusion ou brumisation. Vous pouvez les diffuser dans une pièce pour profiter de leurs vertus non agressives pour votre entourage ou l’environnement. Vous pouvez aussi les brumiser autour de votre tête ou sur votre oreiller pour profiter immédiatement de certains de leurs bienfaits.

Précautions d’emploi générales

Ces précautions d’emploi sont générales et ne valent pas pour toutes les eaux florales et tous les hydrolats. Afin de connaître les précautions d’emploi particulières, reportez-vous à la fiche pratique de chacune des eaux aromatiques utilisées.

  • Avant toute application cutanée, et afin d’éviter tout risque d’allergie, faites un test dans le pli de votre coude. Si aucune réaction anormale n’est apparue dans les 24 heures après le test, vous pouvez appliquer l’eau florale ou l’hydrolat sur une zone plus étendue de votre corps. Dans le cas contraire, évitez toute application cutanée.
  • Avant toute ingestion, et afin d’éviter tout risque d’intoxication, veillez à bien vous référer aux modes d’utilisation recommandés pour chaque eau florale ou hydrolat.
  • L’usage de l’aromathérapie est déconseillé, sauf sur recommandation médicale, aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes, aux personnes asthmatiques et épileptiques, aux personnes présentant des maladies dégénératives ou des antécédents de cancers hormono-dépendants. Concernant les femmes allaitantes, la plus grande précaution leur est recommandée.