TOUT SAVOIR SUR LES INFUSIONS GLACÉES

L’été, les boissons diététiques, désaltérantes et gourmandes sont très recherchées, et pour cause : il est primordial d’apporter à l’organisme les ressources en eau nécessaires de façon appropriée afin de respecter les équilibres internes vertueux, notamment en matière de sucre, tout en régalant les papilles. Les infusions glacées, qu’elles soient réalisées à partir de tisanes ou de thés, sont ainsi idéales pour hydrater l’organisme et désaltérer avec profit.

Pourquoi l'hydratation est-elle primordiale l'été ?

infusions glacees

Comment réaliser un thé glacé ?

La réalisation d’un thé glacé nécessite d’avoir un peu de temps devant soi, et surtout de pouvoir attendre pour le consommer… Elle requiert donc aussi un peu d’anticipation ! Voici les principales étapes à suivre pour la réalisation de votre thé glacé : 

  1. Filtrer 1 litre d’eau à partir du robinet ou utiliser une eau peu minéralisée, verser dans un pichet infuseur ou une tisanière, puis ajouter 1 grosse cuillère à soupe de thé. 
  2. Laisser infuser au réfrigérateur durant 1 heure à 1 heure et demie. 
  3. Filtrer puis savourer le thé glacé dans les 24 heures qui suivent sa finalisation. 

Le choix du thé est d’une grande importance pour la réussite du thé glacé puisque c’est l’intensité aromatique de ce dernier qui conditionne celle de la boisson fraîche. D’une manière générale, il est recommandé, pour la réalisation d’un thé glacé, de sélectionner un thé en vrac, ou du moins, un thé en sachet adapté à la préparation de thés froids. Si tous les thés peuvent être utilisés pour la confection d’une telle boisson, les thés verts et les thés blancs sont davantage appropriés. Les rooibos, surnommés "thés rouges" sans appartenir pourtant à la grande famille des thés, se prêtent aussi très bien à la réalisation d’une infusion glacée. Lorsque le procédé d’infusion est maîtrisé, il est également possible de se tourner vers du thé noir

Le temps d’infusion joue un rôle clé dans le développement des arômes du thé au sein de l’eau glacée. Plus l’infusion est longue, plus l’amertume du thé ressort, c’est pourquoi il faut être vigilant lors de l’infusion, et plus particulièrement encore, lorsque le thé choisi détient un caractère très affirmé, comme le thé noir. Plus l’infusion est longue, plus le thé doit être consommé rapidement après l’infusion car cette dernière se poursuit lors de la conservation.

Comment réaliser une tisane glacée ?

La réalisation d’une tisane glacée est quasiment similaire à celle d’un thé glacé, seul le temps d’infusion diffère légèrement : 

  1. Filtrer 1 litre d’eau à partir du robinet ou utiliser une eau peu minéralisée, verser dans un pichet infuseur ou une tisanière, puis ajouter 1 grosse cuillère à soupe de plantes en vrac. 
  2. Laisser infuser au réfrigérateur pendant 2 à 4 heures.
  3. Filtrer puis savourer la tisane glacée dans les 24 heures qui suivent sa finalisation. 

Le choix de la tisane est prépondérant puisqu’il conditionne largement la qualité du processus d’infusion. Parce que la préparation d’une tisane glacée demande un long temps d’infusion, il est fortement recommandé de privilégier les tisanes en vrac dont les plantes et les ingrédients peuvent se déployer pleinement dans le pichet infuseur ou la tisanière. Les tisanes en vrac présentent aussi l’avantage de pouvoir créer un mélange unique de plantes et de fruits qui corresponde parfaitement aux attentes et envies du moment. 

 

Parmi la large gamme de tisanes en vrac, plantes et fruits unitaires ou mélanges préalablement constitués, il convient de choisir les plantes et fruits qui se prêtent le mieux à l’infusion glacée, comme le sont l’hibiscus, la menthe et les agrumes. Ces ingrédients aux arômes bien prononcés réussissent à transmettre leur caractère à la tisane glacée pour une dégustation des plus réussies.

Le temps d’infusion ne doit pas être choisi au hasard puisque c’est lui qui donnera à la tisane glacée son intensité gustative. Il faut savoir que plus le temps d’infusion est long, plus la saveur de la tisane est prononcée. Avis donc aux amateurs !

Comment réaliser une infusion "frappée" ?

Lorsque le temps manque ou que l’envie d’une infusion glacée se fait soudaine, rien de tel que la réalisation d’une infusion chaude puis frappée. Il s’agit, juste avant de servir, de verser le liquide obtenu sur un lit de glaçons. La technique est délicate puisqu’il faut prêter gare à ne pas “noyer” les arômes de l’infusion obtenue avec les glaçons. Dans la crainte d’un tel résultat, il est conseillé de surdoser et surinfuser légèrement l’infusion chaude… La marche à suivre pour l’obtention d’une infusion frappée est la suivante : 

  1. Filtrer 1 litre d’eau à partir du robinet ou utiliser une eau peu minéralisée.
  2. Faire chauffer l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tout juste frémissante (90° C). 
  3. Verser une cuillère à soupe de plantes, de fruits en vrac pour tisane ou le thé et laisser infuser 6 à 7 minutes, selon le type de plante, de fruit ou de thé. 
  4. Filtrer pui frapper avec des glaçons et consommer immédiatement. 

Il s’agit d’une préparation similaire, dans sa première étape, à cette d’une infusion chaude. Si vous avez l’habitude de faire infuser vos tisanes et thés et que vous souhaitez les déguster froids, il est plus aisé de le faire avec cette méthode puisque vous pourrez difficilement vous tromper sur le temps d’infusion qui ne change pas. Une dégustation parfaite est ainsi garantie ! 

infusions glacees

Pourquoi l'hydratation est-elle primordiale l'été ?

La consommation d’infusions s’insère dans une grande problématique bien-être : l’hydratation. Afin de maintenir l’organisme parfaitement hydraté et de compenser les nombreuses pertes hydriques qui surviennent spontanément suite au fonctionnement normal du corps ou suite à une dépense physique, il est généralement conseillé de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Pour de nombreuses personnes, l’eau ne constitue pas un breuvage des plus agréables, c’est pourquoi elles préfèrent s’hydrater avec d’autres boissons au goût plus sympathique. Les boissons sucrées, peu désaltérantes et fortement caloriques, n’étant pas recommandées, les infusions glacées, hydratantes, désaltérantes, hypocaloriques et gourmandes, offrent une alternative intéressante. 

 

Mélanges de plantes simples, de fleurs, de fruits, ou encore thés, comme le thé vert notamment, ont l’avantage de s’infuser aussi bien à chaud qu’à froid ce qui ouvre la voie à différents modes de préparation et de consommation.