Les protocoles naturels pour lutter contre les problèmes d'articulations

seniors en train de courir

Vos protocoles au cas par cas

Quel que soit votre âge, si vos articulations au niveau des épaules, des genoux, des hanches, des poignets, des chevilles ou encore des lombaires, vous font souffrir lorsque vous êtes en mouvement ou lorsque vous êtes au repos, le soir, et que cela induit une gêne significative à la mobilité, une cure naturelle peut être pertinente pour limiter l’aggravation de l’inconfort ressenti ou bien pour restaurer le confort perdu. 

"Je ressens une gêne articulaire lorsque je fais certains mouvements, sans pour autant que mes articulations gonflent,
ainsi que des sensibilités modérées dans mes articulations"

Pour soulager

  1. Cure d’harpagophytum : 600 à 800 mg d’extrait aqueux par jour, divisé en 2 à 3 doses ou 960 mg d’extrait sec hydro-alcoolique par jour, divisé en 2 à 4 doses. Privilégier les extraits normalisés ou standardisés, riches en gluco-iridoïdes et harpagosides. Renouveler la cure, si besoin, sur une durée de 4 semaines à 3 mois, en faisant une pause avant chaque renouvellement
    Retrouvez nos produits à base d'harpagophytum >

Pour régénérer

  1. Cure de silicium organique : 700 mg par jour, soit 1500 mg de silice ou dioxyde de silicium. à prendre à distance des repas, pendant 3 mois. 
    Retrouvez nos produits à base de silicium organique >
  2. Cure d’hydrolysat de collagène marin : 1000 mg par jour, pendant 3 mois minimum.
    Retrouvez nos produits à base d'hydrolysat de collagène marin >

"Je ressens une gêne articulaire forte lorsque je réalise certains mouvements, accompagnée d'une douleur intense. 
Il arrive aussi que mes articulations gonflent..."

Pour soulager

  1. Cure d’harpagophytum : 600 à 800 mg d’extrait aqueux par jour, divisé en 2 à 3 doses ou 960 mg d’extrait sec hydro-alcoolique par jour, divisé en 2 à 4 doses. Privilégier les extraits normalisés ou standardisés, riches en gluco-iridoïdes et harpagosides. Renouveler la cure, si besoin, sur une durée de 4 semaines à 3 mois, en faisant une pause avant chaque renouvellement
    Retrouvez nos produits à base d'harpagophytum >
  2. Cure de curcuma : 300 à 600 mg d’extrait dosé de racine de curcuma par jour. L’idéal est de choisir un extrait titré en curcumine, le principe actif majeur du curcuma, associé à un extrait de pipérine de poivre ou de gingérol de gingembre afin d’optimiser l’assimilation du curcuma. 
    Retrouvez nos produits à base de curcuma >

Pour régénérer

  1. Cure d’hydrolysat de collagène marin : 1000 mg par jour, pendant 3 mois minimum.
    Retrouvez nos produits à base d'hydrolysat de collagène marin >
  2. Cure de glucosamine + cure de chondroïtine : 800 à 1500 mg par jour de chaque substance active. Il est possible de s’orienter vers un complexe à base de glucosamine et chondroïtine potentiellement enrichi en manganèse, un minéral soutenant leur activité. Réaliser la cure au moins sur une durée de 4 à 8 semaines car les bénéfices de la glucosamine et de la chondroïtine ne sont pas immédiats. 
    Retrouvez nos produits à base de glucosamine et chondroïtine >

 

 

Le saviez-vous ? 

Des études cliniques ont montré que l’association de glucosamine, de chondroïtine et de manganèse est très bénéfique en situation d’états articulaires problématiques. La première étude montre que sur 34 hommes associant 1500 mg de glucosamine, 1200 mg de chondroïtine et 2,4 mg de manganèse par jour, les gênes ainsi que les sensibilités articulaires sont réduites de façon significative. La seconde étude révèle que sur 93 patients associant de la glucosamine, de la chondroïtine aux mêmes dosages et du manganèse à 3 mg, la moitié des 70 patients ayant des problèmes articulaires modérés ont bien répondu à la cure, avec une baisse significative des gênes et sensibilités articulaires (50 %) par rapport à 28 % des sujets sous placebo. 

"Je ressens une gêne articulaire très forte ainsi que de vives sensibilités que je sois en mouvement ou non.
Mes articulations sont fréquemment gonflées"

Pour soulager

  1. Cure d’harpagophytum : 600 à 800 mg d’extrait aqueux par jour, divisé en 2 à 3 doses ou 960 mg d’extrait sec hydro-alcoolique par jour, divisé en 2 à 4 doses. Privilégier les extraits normalisés ou standardisés, riches en gluco-iridoïdes et harpagosides. Renouveler la cure, si besoin, sur une durée de 4 semaines à 3 mois, en faisant une pause avant chaque renouvellement
    Retrouvez nos produits à base d'harpagophytum >
  2. Cure de curcuma : 300 à 600 mg d’extrait dosé de racine de curcuma par jour. L’idéal est de choisir un extrait titré en curcumine, le principe actif majeur du curcuma, associé à un extrait de pipérine de poivre ou de gingérol de gingembre afin d’optimiser l’assimilation du curcuma. 
    Retrouvez nos produits à base de curcuma >
  3. Cure d’ortie et de reine des prés pour leurs propriétés décongestionnantes. 
    Retrouvez nos produits à base d'ortie et reine des prés >
  4. Cure de boswellia : 450 mg d’extrait titré par jour. 
    Retrouvez nos produits à base de boswellia >

Pour régénérer

  1. Cure d’hydrolysat de collagène marin : 1000 mg par jour, pendant 3 mois minimum.
    Retrouvez nos produits à base d'hydrolysat de collagène marin >
  2. Cure de glucosamine + cure de chondroïtine : 800 à 1500 mg par jour de chaque substance active. Il est possible de s’orienter vers un complexe à base de glucosamine et chondroïtine enrichi en manganèse, ce minéral soutenant leur activité. Réaliser la cure au moins sur une durée de 4 à 8 semaines car les bénéfices de la glucosamine et de la chondroïtine ne sont pas immédiats. 
    Retrouvez nos produits à base de glucosamine et chondroïtine >
  3. Cure de MSM : 225 à 2000 mg suivant les besoins, sur une durée de 4 semaines minimum. 
    Retrouvez nos produits à base de MSM >
  4. Cure de silicium organique : 700 mg par jour, soit 1500 mg de silice ou dioxyde de silicium. à prendre à distance des repas, pendant 3 mois. 
    Retrouvez nos produits à base de silicium organique >

Le + pour des articulations en forme

Pensez aussi à appliquer, en externe, au niveau des articulations douloureuses, des huiles essentielles ou des gels articulaires très concentrés. Les huiles essentielles, très concentrées en principes actifs, donnent d’excellents résultats pour soulager les états articulaires problématiques et les sensibilités qui les accompagnent. Afin de les appliquer en toute sécurité, elles doivent être diluées à 20 ou 30 % dans une huile végétale ou bien dans un gel de silicium organique. Les plus indiquées sont celles d’eucalyptus citronné, de gaulthérie, de genévrier des montagnes ou encore de pin sylvestre. Les huiles végétales les plus pertinentes pour la préparation d’un baume apaisant sont celles de calophylle et d’arnica. A noter les bienfaits soutenus des gels GSA d’Aquasilice

Comprendre le fonctionnement des articulations

Formées d’os et de cartilage, les articulations sont une construction mécanique conçue pour la mobilité. Le cartilage se présente, en effet, comme une substance séparant deux extrémités osseuses et permettant le glissement amorti des deux os l’un contre l’autre sans qu’il y ait trop de friction. D’un aspect blanc, brillant et légèrement translucide, le cartilage est un tissu qui renferme un gel aux fortes teneurs en eau et acide hyaluronique. Ce sont ces deux composants qui lui confèrent des propriétés mécaniques d’amortissement, de résistance aux forces mises en oeuvre lors des mouvements et de lubrification des articulations.

 

Le cartilage renferme aussi :

  1. Des fibres de collagène | Ces fibres de collagène constituent l’armature du cartilage et lui procurent toute son élasticité et sa capacité à absorber les chocs. Indispensables au bon fonctionnement des articulations, elles se retrouvent ainsi dans les compléments alimentaires qui leur sont dédiés. 
  2. Des protéoglycanes | En tant que molécules propres à retenir l’eau, les protéoglycanes assurent la lubrification du cartilage et lui offrent une capacité à s’étirer et à reprendre sa forme initiale à chaque mouvement tout en résistant aux chocs. Elles sont elles-mêmes constituées de glycosaminoglycanes comme le kératane sulfate, le sulfate de chondroïtine, la glucosamine et l’acide hyaluronique, principes actifs précieux souvent utilisés pour l’élaboration de compléments alimentaires ciblant le confort des articulations. 
  3. Des chondrocytes | Cellules de forme arrondie réparties, à hauteur de 10 %,  dans tout le cartilage, les chondrocytes ont pour fonction de : produire de nouvelles fibres de collagène ainsi que des protéoglycanes, de libérer des enzymes digestives capables de digérer ces anciennes molécules afin de maintenir un équilibre dynamique parfait. A noter qu’avec l’âge, les chondrocytes décroissent ce qui explique la survenue de déséquilibres et l’affaiblissement des articulations. 

En cas de lésions générées par la pratique sportive, ou bien en cas de dysfonctionnement des enzymes chargées de digérer les fibres de collagène et les protéoglycanes les plus anciennes, le cartilage voit ses équilibres s’étioler : les protéoglycanes lubrifiants, présents en moindre quantité en en moins bonne qualité, n’adhèrent plus et flottent librement ce qui induit un manque de maintien des fibres de collagène, Résultat, l’armature du cartilage constituée de fibres de collagène perd de son élasticité et s’étire…

 

Avec l’âge et à cause d’une capacité de régénération limitée, les articulations vieillissent, ce qui se caractérise par une mort progressive des chondrocytes, une accumulation des déchets et une baisse significative des protéoglycanes (et donc du taux d’acide hyaluronique dans les cartilages).

articulation

Le saviez-vous ? 

Lubrifiant des articulations, l’acide hyaluronique est constitué de milliers d’unités élémentaires de glucosamine qui forment un maillage garantissant le maintien des propriétés mécaniques du cartilage. 

L'usure des cartilages peut ainsi être occasionnée par : 

  1. le vieillissement normal du métabolisme
  2. un dysfonctionnement métabolique
  3. un excès de pression
  4. une fragilité naturelle
  5. une maladie

Elle se traduit par : 

  1. une perte de mobilité 
  2. une rigidité des articulations
  3. une sensibilité à la mobilité

Collagène

 

En tant que protéine la plus abondante au sein de l’organisme, le collagène joue un rôle prépondérant. Au niveau des articulations, il s’agit du collagène de type 2, un tissu essentiel des rouages de la mobilité et plus précisément des cartilages dont il constituent l’armature élastique et flexible. Souvent présent dans les compléments alimentaires pour articulations, le collagène détient un rôle fortifiant et régénérant. 
Retrouvez nos produits à base d'hydrolysat de collagène marin >

 

Champs d'action

Renforce les cartilages articulaires
Aide à la régénération des articulations

Attention, le collagène est déconseillé aux personnes souffrant d’insuffisance rénale. Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées.

Glucosamine

 

Principal constituant des glycosaminoglycanes, la glucosamine joue un rôle important en matière de structure du cartilage : elle augmente la synthèse des fibres de collagène et des protéoglycanes et inhibe l’activité des enzymes destructrices de collagène, actives lors des troubles articulaires. La glucosamine contribue ainsi à réduire les déséquilibres et les sensibilités des articulations. A noter qu’en matière de supplémentation, la glucosamine, elle est souvent associée à la chondroïtine. 
Retrouvez nos produits à base de glucosamine et chondroïtine >

Champs d'action

Renforce la structure du cartilage
Aide à diminuer les déséquilibres et les sensibilités articulaires

Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 
 

Silicium organique

 

Composant commun à toutes les cellules de l’organisme et composant incontournable des tissus de soutien, le silicium organique soutient la fixation du sulfate de chondroïtine, un précurseur du sulfate de glucosamine et de l’acide hyaluronique, constituants majeurs du cartilage, et est essentiel à la synthèse de collagène opérée dans les os et les cartilages. Le silicium organique contribue ainsi, d’une part, à garantir la bonne élasticité et souplesse des articulations, et d’autre part, à encourager la résistance et la solidité des tissus constitutifs des articulations. Seul bémol, le taux de silicium organique diminue avec l’âge sans que l’organisme ne soit en capacité d’en recréer naturellement, d’où l'intérêt des compléments alimentaires, qu’il soient à base de silicium de synthèse ou de silice. 
Retrouvez nos produits à base de silicium organique >

Champs d'action

Garantit la bonne élasticité et la souplesse des articulations
Conforte la résistance et la solidité des rouages de la mobilité

Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

Chondroïtine

 

Complémentaire à la glucosamine, la chondroïtine favorise l’augmentation de la synthèse des protéoglycanes et de l’acide hyaluronique au sein des cartilages et la diminution des enzymes responsables de la destruction du collagène et des résidus à l’origine des états problématiques des articulations. Véritable capteur d’eau, la chondroïtine renforce la capacité d’absorption des chocs des articulations tout en apaisant leurs éventuelles sensibilités. 
Retrouvez nos produits à base de glucosamine et chondroïtine >
 

 

 

Champs d'action

Encourage la synthèse de protéoglycanes et d'acide hyaluronique
Conforte le capital de collagène
Apaise les sensibilités articulaires

Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

MSM ou méthyl-sulfonyl-méthane

 

Composé soufré présent en faibles quantités dans de nombreux aliments, le MSM peut aussi être obtenu à partir de la pulpe de bois. Récemment apparu sur le marché de la complémentation, le MSM a fait ses preuves, depuis la fin des années 1990, pour soulager les sensibilités articulaires et améliorer la souplesse des rouages à la mobilité. Une étude clinique a également démontré l’efficacité de l’association MSM-glucosamine pour apaiser les gênes articulaires. 
Retrouvez nos produits à base de MSM >

Champs d'action

Contribue à soulager les sensibilités articulaires
Procure davantage de souplesse aux articulations

Attention, le MSM est contre-indiqué aux femmes enceintes et allaitantes, aux personnes souffrant de troubles rénaux ainsi qu’à celles qui suivent un traitement de chimiothérapie. Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

curcuma

Harpagophytum

 

L’harpagophytum, également connu sous le nom de griffe du diable, est une plante dont la racine recèle de bienfaits pour les articulations. Principalement composée d’iridoïdes, et notamment d’harpagosides, la racine d’harpagophytum est pertinente pour calmer les états problématiques et les sensibilités des articulations. Il fait ainsi partie des plantes incontournables utilisées pour l’élaboration des compléments alimentaires dédiés au confort de la mobilité
Retrouvez nos produits à base d'harpagophytum >

 

Champs d'action

Aide à calmer les états problématiques des articulations
Contribue à apaiser les sensibilités articulaires

Attention, l’harpagophytum est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes souffrant de calculs biliaires et contre-indiqué en cas d’ulcère gastrique ou d’ulcère du duodénum. Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

Curcuma

 

Le curcuma a l’avantage de posséder une racine riche en substances actives spécifiques qui le dotent de propriétés remarquables et de bienfaits articulaires ciblés. Parmi elles, sont distingués les curcuminoïdes, pigments comportant plusieurs phénols de type liposoluble, c’est-à-dire soluble dans les huiles et les corps gras et les molécules de curcumine (constitutives des curcuminoïdes), principales vectrices des effets bénéfiques de la racine de curcuma sur les états problématiques et les sensibilités des articulations puisqu’elles freinent l’activité des enzymes produisant les composés médiateurs de la source d’inconfort. 
Retrouvez nos produits à base de curcuma >

Champs d'action

Aide à calmer les états problématiques des articulations
Contribue à apaiser les sensibilités articulaires

Attention, le curcuma est déconseillé aux personnes qui ont le sang fluide et contre-indiqué en association à la prise d’anticoagulants ou d’antiplaquettaires, à l’approche d’une opération ou d’extraction dentaire, d’accouchement ou en période de règles abondantes. En cas de lésion ou de calcul obstruant les voies biliaires, il est conseillé de consulter un médecin afin de savoir si une cure de curcuma est possible. Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

Ortie & reine des prés

 

L’ortie et la reine des prés sont deux plantes réputées de la pharmacopée traditionnelle qui se distinguent toutes deux par leurs hautes concentrations en silice et minéraux, deux ressources bénéfiques aux articulations. La silice confère, en effet, toute leur rigidité aux plantes comme l’ortie, la prêle ou encore le bambou. Pour les articulations, la silice favorise la conservation de l’intégrité des tissus de soutien. Utilisées de longue date pour réduire les états problématiques des articulations, pour apaiser les sensibilités articulaires ainsi que pour réduire les gonflements touchant les articulations, l’ortie et la reine des prés se retrouvent souvent au sein des compléments alimentaires conçus pour répondre aux problèmes articulaires. 
Retrouvez nos produits à base d'ortie et reine des prés >

Champs d'action

Aide à calmer les états problématiques des articulations
Contribue à apaiser les sensibilités articulaires
Contribue à réduire les gonflements des articulations

Attention, l’ortie est contre-indiquée en cas d’oedème et la reine des pré aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes allergiques à l'aspirine. Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

Boswellia

 

Le boswellia est une nouvelle ressource prometteuse lorsque titrée, en vertu de sa résine aux propriétés apaisantes. Proche de l’harpagophytum, du curcuma, de l’ortie ou de la reine des prés en matière de bienfaits, le boswellia est recherché pour apaiser les sensibilités des articulations. 
Retrouvez nos produits à base de boswellia >




 

Champ d'action

Calme les sensibilités articulaires

 

Attention, le boswellia est déconseillé aux femmes enceintes. Avant toute supplémentation, demander conseil à un médecin ou un pharmacien. Respecter les doses recommandées. 

  1. Consommer des aliments riches en oméga-3, afin de rétablir les déséquilibres internes, de freiner la dégradation du cartilage et les états problématiques : thon, saumon, sardine, huile de colza, huile de lin... 
    Retrouvez nos produits à base d'oméga-3 >
  2. Consommer des aliments riches en vitamine E, celle-ci jouant un rôle dans la réduction des sensibilités articulaires : huile de colza, noix, noisettes, huile d'olive... 
    Retrouvez nos produits à base de vitamine E >
  3. Privilégier des aliments riches en minéraux alcalinisants, c’est-à-dire qui renferment du magnésium, du calcium, du potassium et/ou du sodium. Sans surprise, on les retrouve principalement dans les fruits et les légumes.
  4. Limiter la consommation d'aliments trop acidifiants qui peuvent agresser les articulations : les acides attaquent les tissus conjonctifs, perturbent les bons équilibres des articulations et provoquent des sensibilités articulaires. Les aliments acidifiants sont les viandes et les laitages, entre autres. Bien sûr, il ne s'agit pas de les éliminer de l'alimentation quotidienne mais de veiller à leur bonne proportion avec les aliments alcalinisants afin de maintenir un confort optimal des articulations.
    Testez l'acidité de votre organisme avec le papier indicateur de pH >
  5. Avoir une activité physique régulière, douce pour les articulations de préférence. 

sport

Sources 
Inserm, EFSA, Vidal.
IESV + Leblan D. et al., L’harpagophytum dans le traitement de l’onarthrose et de la coxarthrose.
Kuptniratsaikul, V, Thanakhumtorn, S, Chinswangwatanakul, P et al. Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts in patients with knee osteoarthritis. J Altern Complement Med. 
DEAL CL, MOSKOWITZ RW. Nutraceuticals as therapeutic agents in osteoarthritis. The role of glucosamine, chondroitin sulfate, and collagen hydrolysate. Rheum Dis Clin North Am.
DAS AM, HENDSONVILLE NC, EITEL J, HAMMAD T. Efficacy of a new class of agents (glucosamine hydrochloride and chondroitin sulfate) in the tratment of osteoarthritis of the knee. Mil Med. 
Kim, LS, Axelrod, LJ, Howard, P et al. Efficacy of methylsulfonylmethane (MSM) in osteoarthritis pain of the knee : a pilot clinical trial.