Cartes CadeauCartes Cadeau

fruits vitaminés

Rôles et bienfaits des vitamines

Les vitamines sont des substances organiques actives, vitales et indispensables en très faible quantité à la croissance et au bon fonctionnement de l’organisme.

Contrairement aux nutriments, elles ne possèdent pas de valeur énergétique propre. 

Chaque vitamine possède des caractéristiques propres qui permettent de les classifier. 
En voici quelques exemples : 

  1. Le caractère essentiel ou non essentiel des vitamines : Les vitamines se divisent en deux grandes catégories : les vitamines essentielles et les vitamines non essentielles dont font seulement partie les vitamines D et K. Les vitamines dites essentielles, majoritairement représentées, sont celles que l’organisme ne peut synthétiser, c’est-à-dire produire, lui-même. Les vitamines essentielles sont donc exclusivement véhiculées par l’alimentation, par des compléments alimentaires ou par des médicaments dédiés.
  2. Le caractère de la solubilité des vitamines : Les vitamines se distinguent par leurs différentes solubilités, un indicateur important qui conditionne leur mode de prise et leur assimilation au sein de l’organisme. Les vitamines se répartissent en deux grands groupes : les vitamines liposolubles et les vitamines hydrosolubles. Les vitamines liposolubles, qui rassemblent les vitamines A, D, E et K, se dissolvent et sont également stockées dans les graisses, la vitamine A plus particulièrement dans le foie, et les vitamines D et E dans les tissus adipeux. Ayant tendance à s’accumuler, ces vitamines peuvent être sujettes à surdosage. Lorsqu’elles font l’objet d’une supplémentation, elles doivent être ingérées au cours des repas, potentiellement riches en graisses, afin d’être parfaitement assimilées. Les vitamines hydrosolubles, réunissant les vitamines du groupe B et la vitamine C, se dissolvent dans l’eau. Également stockées mais éliminées dans les urines, ces vitamines sont beaucoup moins sujettes à surdosage. 
  3. Le caractère naturel ou synthétique des vitamines : L’origine naturelle ou synthétique des vitamines détermine leur qualité d’assimilation et leur mode d’utilisation pour des répercussions optimales au sein de l’organisme. Les vitamines naturelles emportent la préférence au regard de leur origine ainsi que de leur parfaite assimilation au sein de l’organisme. En effet, facilement identifiable par le corps, elles sont plus aisément consommées par le métabolisme. 

Les principales vitamines dont l’organisme a besoin quotidiennement sont les vitamines A, B, C, D, E, K et P, chacune possédant des propriétés distinctes. Nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme au sens large, les vitamines jouent non seulement le rôle de catalyseurs métaboliques, c’est-à-dire qu’elles participent au bon fonctionnement d’autres molécules ou de réactions métaboliques indispensables aux équilibres internes, mais aussi le rôle de régulateurs, en permettant l’assimilation et l’utilisation par l’organisme de divers nutriments clés.

Toutes les vitamines doivent être apportées en quantités suffisantes par l’alimentation quotidienne. Ainsi, leurs apports doivent correspondre aux apports journaliers recommandés par les organismes de santé référents en la matière. Conformément à leurs rôles nutritionnels et métaboliques clés au sein de l’organisme, tout déficit en vitamines entraîne des carences aux répercussions plus ou moins marquées pour ce dernier. Le risque de carences, principalement lié aux déséquilibres alimentaires, peut également être lié à d’autres sources de déséquilibres comme le stress, la fatigue ou autres. Pour éviter toute carence, même légère, dans les apports en vitamines, et pallier les potentielles défaillances d’assimilation, les vitamines restant très fragiles, la supplémentation naturelle apparaît comme une solution idéale, et ce d’autant plus que les vitamines naturelles sont très bien assimilées par l’organisme.

Les formes galéniques sous lesquelles sont présentées les vitamines sont diverses et variées. Solutions buvables, ampoules, gélules, comprimés… Une cure de vitamine, quelle qu’elle soit, peut donc être adaptée aux préférences de chacun. 

Les vitamines ne peuvent être attestées par aucune certification bio puisque, même si elles proviennent d’une source végétale, elles ne sont pas elles-mêmes des végétaux mais des substances organiques actives. Seule l’origine peut donc faire foi en matière de naturalité.

La supplémentation naturelle en vitamines doit être soumise à précaution, un apport trop élevé de vitamines pouvant générer un risque de surdosage néfaste. En effet, une quantité de vitamines trop importante au sein de l’organisme n’améliore par ses performances, mais a, au contraire, des effets toxiques à moyen ou long terme, effets entraînant des déséquilibres plus ou moins importants sur le fonctionnement interne. 

  1. Vitamine essentielle de type liposoluble
  2. Approvisionnée par l'alimentation quotidienne sous la forme d'ester de rétinol ou de rétinyl palmitate

La provitamine A désigne le précurseur de la vitamine A, dont le principal représentant est le bêta-carotène, un principe actif de la famille des caroténoïdes. Ce dernier a l’avantage de ne convertir en vitamine A que ce dont l’organisme a besoin, il est donc intéressant pour éviter tout risque de surdosage. A noter que les caroténoïdes apportent beaucoup moins de vitamine A active que le rétinol, les apports véhiculés par 12 microgrammes de caroténoïdes étant équivalent à ceux de 1 microgramme de rétinol. 

Bienfaits majeurs Métabolisme du fer
Défenses naturelles
Beauté de la peau
Bien-être des yeux
Sources alimentaires  
Aliments d’origine animale : abats, viandes, poissons, lait entier, beurre, oeufs, etc. 
Aliments d’origine végétale : carotte, légumes à feuilles vert sombre et légumes crucifères
 
Signes de carence Retard de croissance chez l'enfant
Faiblesse de l'organisme
Assèchement de la cornée
Altération de la vision nocturne
Précautions d'emploi Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. 
Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d’éviter tout risque de surdosage.
  1. Il s'agit d'une famille de vitamines : les "vitamines du groupe B".
  2. Vitamines essentielles de type hydrosoluble. 
  3. Approvisionnées exclusivement par l'alimentation quotidienne. 

vitamine B1 (thiamine)

Bienfaits majeurs

Métabolisme des glucides
Production d'énergie
Équilibre émotionnel

 

Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats, viande
Aliments d'origine végétale : levure de bière, levure alimentaire, légumes secs comme les poids secs et les lentilles, noix, graines et grains entiers
Signes de carence

Troubles variés : coeur et émotions 

 

 

Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage. 

Vitamine B3 (niacine)

Bienfaits majeurs

Équilibre hormonal
Métabolisme des glucides, protéines, lipides

 

Sources alimentaires

Aliments d'origine animale : abats, viandes, poissons et lait
Aliments d'origine végétale : levures, son, arachides avec enveloppe, riz sauvage, blé entier, amande, orge, légumes secs

 

Signes de carences

Maux de tête
Fatigue
Perte d'appétit

Précautions d'emploi Déconseillée en cas d’alcoolisme, de maladie ou de dysfonctionnement hépatique, de goutte ou d’ulcère gastrique. Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d’éviter tout risque de surdosage.

vitamine B2 (riboflavine)

Bienfaits majeurs Production d'énergie
Métabolisme des glucides, protéines, lipides
Bien-être des yeux
Beauté de la peau
Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats, lait, oeufs, fromage, poissons
Aliments d'origine végétale : noix, légumes verts, levure alimentaire, levure de bière, germes de blé, riz sauvage et champignons
Signes de carence Fatigue
Troubles visuels
Troubles cutanés
Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur le  packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage. 

Vitamine B5 (acide pantothénique)

Bienfaits majeurs Vitalité intellectuelle
Division cellulaire
Production d'énergie
Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats, viandes, fromage
Aliments d'origine végétale : levure de bière, levure alimentaire, champignons, soja, arachides, parcanes, noix de cajou, seigle, sarrasin, graines de tournesol, lentilles, poivron rouge, avocat
Signes de carence Troubles du sommeil
Troubles digestifs
Crampes dans les jambes
Fatigue
Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d’éviter tout risque de surdosage.

levure de bière

Vitamine B6 (pyridoxine)

Bienfaits majeurs Métabolisme des protéines
Énergie et vitalité
Défenses naturelles 
Équilibre émotionnel
Équilibre féminin
Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats, viandes, poissons
Aliments d'origine végétale : levure de bière, germes de blé, céréales entières et légumineuses, banane, avocat
Signes de carence

Anémie
Faiblesse musculaire
Troubles cutanés
Déprime
Irritabilité

Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage. 

Vitamine B9 (acide folique)

Bienfaits majeurs Division cellulaire 
Métabolisme des protéines
Défenses naturelles
Équilibre du mental
Beauté de la peau
Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats
Aliments d'origine végétale : légumes verts comme les épinards, le brocoli et les asperges, haricot, orange, riz, levure de bière, soja
Signes de carence Troubles intestinaux
Perte d'appétit ou de poids
Changement d'humeur
Troubles cutanés
Précautions d'emploi  
Déconseillée aux personnes souffrant de maladie cardiovasculaire, ayant subi un infarctus du myocarde ou présentant un risque de maladie cardiovasculaire. Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d’éviter tout risque de surdosage.

Vitamine B8 (biotine)

Bienfaits majeurs

Métabolisme des glucides, lipides, protéines
Division cellulaire

 

 

 

Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats, poissons
Aliments d'origine végétale : levure alimentaire, grains entiers, noix, oeufs, chou-fleur, champignons et banane
Signes de carence

Perte d'appétit
Troubles cutanés
Perte de cheveux
Déprime

 

Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage. 

vitamine B12 (cobalamine)

Bienfaits majeurs

Énergie et vitalité
Défenses naturelles
Équilibre émotionnel
Division cellulaire 

 

Sources alimentaires

Aliments d'origine animale : abats, viandes, oeufs, poissons et crustacés
Aliments d'origine végétale : spiruline, miso

 

Signes de carence

Fatigue
Nervosité 
Troubles intestinaux
Perte d'appétit ou de poids

 

Précautions d'emploi Déconseillée aux personnes souffrant d’une maladie cardiovasculaire, ayant subi un infarctus du myocarde ou présentant des risques de maladie cardiovasculaire. 
Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d’éviter tout risque de surdosage.
  1. Vitamine C ou acide ascorbique
  2. Vitamine essentielle de type hydrosoluble 
  3. Constamment éliminée par le biais des urines, non stockée au sein de l'organisme d'où l'importance de ses apports au quotidien

acérola

Bienfaits majeurs Défenses naturelles
Formation de collagène
Énergie et vitalité
Équilibre émotionnel
Antioxydant
Absorption du fer
Sources alimentaires Aliments d'origine végétale : fruits et légumes colorés : camu-camu, acérola, cynorrhodon, poivron rouge, orange, citron, pamplemousse, framboise, fraise, brocoli, tomate
Signes de carence Faiblesse généralisée
Vieillissement accéléré de l'organisme
Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur la packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage.
  1. Vitamine D ou calciférol
  2. Vitamine non essentielle de type liposoluble qui se comporte comme une hormone (par sa similarité avec les hormones stéroïdes)
  3. Synthétisée par l'organisme lui-même à partir de la peau lorsque celle-ci est modérément excposée aux rayons ultra-violets B (UVB) du soleil

PRÉCISION :

Il existe environ douze types de vitamines D, différenciées par leur signe numérique. Les compléments alimentaires sont enrichis de deux sortes de vitamines D, dont les plus courantes sont : 

  1. La vitamine D2 (ergocalciférol) végétale : elle est exogène et se trouve principalement dans les céréales, les champignons et les levures. Son précurseur, la pro-vitamine D2 ou ergostérol, est transformé en vitamine D2 sous l’action des ultra-violets.
  2. La vitamine D3 (cholécalciférol) animale qui peut provenir de diverses sources : une source endogène, c’est à dire qu’elle est synthétisée dans l’épiderme à partir de la pro-vitamine D3, présente dans les membranes des cellules du derme et de l'épiderme. C’est sous l’effet de rayonnements ultra-violets B (UVB) lors de l’exposition solaire, qu’il est transformé en vitamine D3 ; une source exogène via l’alimentation

Deux dérivés de la vitamine D3 jouent un rôle important : le calcidiol ou calciférol, forme de réserve ; et le calcitriol, forme active de la vitamine D, notamment sur le système osseux.

Bienfaits majeurs

Capital osseux
Confort musculaire
Équilibre émotionnel
Défenses naturelles 
Division cellulaire

Sources alimentaires Aliments d'origine animale (D3) : poissons gras comme le saumon, le hareng, la sardine, le maquereau, huile de foie de morue
Aliments d'origine végétale (D2) : levures, céréales, champignons
Signes de carence Retard de croissance chez les enfants
Déminéralisation osseuse
Troubles intestinaux
Déséquilibre émotionnel
Peau sèche
Précautions d'emploi Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage. 
  1. Vitamine de type liposoluble
  2. Approvisionnée par l'alimentation et stockée au sein de l'organisme
  3. Déclinée en deux familles : tocophérols et tocotriénols et pour chaque, en quatre formes de vitamine E
Bienfaits majeurs Antioxydant
Équilibre féminin
Défenses naturelles
Bien-être du coeur
Sources alimentaires Aliments d'origine animale : poissons
Aliments d'origine végétale : huiles végétales comme les germes de blé, le tournesol, le carthame, le colza et le soja, oléagineux comme les noix, les amandes et les noisettes, arachides comme les cacahuètes, légumes verts de types épinards, brocolis
Signes de carence Troubles de la vision
Fatigue inhabituelle
Faiblesse musculaire
Troubles émotionnels
Précautions d'emploi A cause d’un risque accru d’hémorragie, les personnes souffrant de carence en vitamine K doivent demander l’avis d’un professionnel de santé avant toute utilisation de suppléments de vitamine E. 
Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d’éviter tout risque de surdosage.

gélules vitamine E

  1. Vitamine non essentielle de type liposoluble
  2. Nom qui provient de son activité de coagulation ("koagulation" en allemand)
  3. Deux formes : vitamine K1 ou phytoménadione et vitamine K2 ou ménaquinone, dont la forme synthétique donne la vitamine K3 ou ménadione

PRÉCISION : 

La vitamine K1 provient directement de l’alimentation, tandis que la vitamine K2 est produite par des bactéries localisées dans les intestins ou apparaît dans certains aliments à la suite d’une fermentation comme c’est le cas pour le fromage, le miso ou le natto.

Bienfaits majeurs Coagulation sanguine (K1)
Capital osseux (K2)
Sources alimentaires Aliments d'origine animale : abats, huiles de poisson, lait, fromage
Aliments d'origine végétale : légumes verts tels que les épinards, le brocoli, les asperges, algues, huiles de soja
Signes de carence Troubles de la sphère hépato-biliaire ou intestinale
Précautions d'emploi Déconseillée aux personnes hypersensibles à la vitamine K.
Respecter la dose journalière recommandée sur le packaging du complément alimentaire choisi afin d'éviter tout risque de surdosage.