Guide d'achat : tout savoir sur le charbon végétal actif

charbon végétal actif

charbon végétal

Les bienfaits du charbon végétal actif

1) Qu'est-ce que le charbon végétal actif ?

 

Le charbon végétal actif est une substance ayant l’apparence d’une poudre noire qui est issue d’un double procédé de chauffe appelé “carbonisation” ou “calcination”. C’est ce procédé qui permet de le doter de bienfaits ou, pour le dire autrement, d’activer véritablement ses bienfaits. Le traitement subi permet, en fait, de développer sa porosité, lui conférant ainsi une capacité d’adsorption
 
La capacité d’adsorption est inverse à celle d’absorption

- L’adsorption est un phénomène par lequel les solides pulvérulents ou poreux retiennent à leur surface des molécules, des gaz ou des liquides. 

- L’absorption, au contraire, est un phénomène par lequel des liquides ou des gaz pénètrent dans un organisme vivant à travers une paroi perméable pour eux. 

 
Le charbon végétal actif se caractérise ainsi par la capacité à stocker les substances qu’il intercepte dans les pores situées sur sa surface et ne les laisse aucunement pénétrer en son sein. 

2) Quelle est la matière première du charbon végétal ? 

 

Le charbon végétal actif peut être obtenu à partir de toutes sortes de matières organiques riches en carbone : matières végétales ligneuses comme l’écorce des bois, les résidus végétaux, les noyaux de fruits ou les coques de noix, résidus de cellulose, résidus pétroliers

3) Quels sont les actifs renfermés dans le charbon végétal actif ?

 

Le charbon ne contient pas d’actifs à proprement parler. Il s’agit de carbone pur dont l’activité bienfaitrice tient naturellement à son procédé de fabrication qui lui confère une conformation spatiale spécifique aux vertus adsorbantes

charbon

4) Quelles sont les propriétés du charbon végétal actif ?

Les propriétés du charbon végétal actif sont plurielles et s’articulent autour de sa capacité d’adsorption, phénomène physique permettant l’épuration et l’élimination des substances indésirables par le foie, les reins ou les intestins. Le charbon végétal actif surprend toutefois par son très fort potentiel puisque, selon les spécialistes, il pourrait adsorber jusqu’à 100 fois son volume. Contribuant à la fois à capter les substances indésirables mais aussi à les éliminer, le charbon végétal actif interagit pleinement avec l’organisme. En effet, non absorbé par l’organisme, il circule au sein de l’organisme jusqu’à la sphère intestinale où il reste jusqu’à ce qu’il soit évacué dans les matières fécales. 
 
Ses répercussions positives sur l’organisme sont ainsi diversifiées :

  • Le charbon végétal actif aide à purifier et détoxifier l’organisme, et plus particulièrement les voies digestives. Impuretés, toxines, germes et gaz se prennent dans les filets de la substance poreuse et sont poussés vers la sortie, 
  •  Il influe aussi positivement sur la sphère cutanée en aidant la peau à se débarrasser des toxines, des polluants et des impuretés de tous ordres et ainsi à la rendre plus saine,
  • Le charbon végétal actif permet d’atténuer les déséquilibres digestifs, et notamment les ballonnements, en piégeant et éliminant les gaz dus aux fermentations, 
  •  Il favorise le bien-être digestif en cas de désagréments. 

5) Est-il vrai que le charbon végétal actif est un antidote efficace ?

 

Le charbon végétal actif est aussi traditionnellement utilisé dans le cas de surdosages médicamenteux. Conformément à sa capacité adsorbante, il retient les substances nocives ayant pénétré dans le tube digestif avant qu’elles ne soient diffusées plus largement dans tout le corps. Il se présente ainsi comme une solution naturelle pertinente pour désintoxiquer l’organisme. 

Les critères qualité du charbon végétal actif 

1) Pourquoi parle-t-on de charbon végétal "actif" ? 

 

Ce qualificatif renvoie au procédé d’obtention spécifique du charbon végétal, procédé qui se déroule en deux étapes de carbonisation ou calcination. Le premier traitement thermique consiste à soumettre la matière première à de très hautes températures comprises entre 600 et 900° C, en l’absence totale d’oxygène : il s’agit de la calcination. Le second traitement thermique permet l’activation des propriétés de la matière première transformée en charbon végétal actif par re-calcination aux mêmes températures, mais cette fois, en présence d’air, de vapeur d’eau et de gaz oxydants. Grâce à ces éléments naturels, se forme, à la surface de la matière première, un réseau de micropores, véritables pièges à molécules.
 
On estime que 500 g de charbon contiennent environ 50 000 millions de pores. La poudre de charbon ainsi obtenue possède une surface de contact phénoménale, 1 cm3 de charbon pulvérisé, c’est-à-dire réduit en poudre, présente une surface totale de 1 km²
 

2) Pourquoi le charbon actif est-il qualifié de "végétal" ?

 

Le charbon actif, dédié à la consommation humaine et à visée bien-être, est qualifié de végétal car il est élaboré à partir de matières organiques d’origine exclusivement végétale. Les bois tendres d’arbres, comme ceux du saule, du tilleul, du tremble, du frêne, ou encore du peuplier, sont très recherchés, tout comme la tourbe ou les coques de noix de coco. 
 
A noter que toutes les matières organiques ne se valent toutefois pas. La nature du substrat végétal utilisé conditionne ainsi le potentiel d’adsorption du charbon végétal actif, certaines matières organiques offrant une plus grande porosité que d’autres après carbonisation. 
 

3) Quelle matière première faut-il privilégier pour l'élaboration du charbon végétal actif ?

 

Le charbon végétal actif est, le plus souvent, celui élaboré à partir des coques de noix de coco, ou de l’écorce de frêne ou de peuplier. Le charbon végétal actif obtenu à partir de la carbonisation des coques de noix de coco est considéré comme l’un des plus efficaces. Sa capacité adsorbante serait de 25 fois supérieure à celle du charbon végétal actif de frêne, substrat végétal le plus couramment utilisé chez les fabricants de compléments alimentaires. 
 
Le charbon végétal actif issu de la carbonisation des coques de noix de coco présente, en effet, la particularité d’avoir des pores très fins offrant une haute capacité d’adsorption. Sa densité est ainsi supérieure aux charbons végétaux obtenus à partir de la calcination de bois tendres. Offrant la plus haute qualité possible, au regard de son potentiel d’adsorption, il l’est également quant aux différents paramètres de son efficacité. 

4) Quels labels peut-on trouver pour le charbon végétal actif ? 

 

Aucun label ne vient certifier le charbon végétal actif. Sa qualité réside donc essentiellement dans les garanties apportées par le fabricant et qui touchent généralement à la pureté et à la naturalité du charbon végétal actif. En effet, un produit de qualité est impérativement intégralement pur et naturel, et entièrement soluble dans l’eau lorsqu’il est présenté sous forme de poudre. Il ne contient ainsi aucun additif ni conservateur.
Les grands fabricants de charbon végétal actif en poudre, tels que SFB et Vecteur Santé font ainsi figurer sur leurs produits une composition 100 % charbon végétal actif. 

 

 

 

 

Les meilleures cures au charbon végétal actif 

charbon et coco

1) Sous quelles formes trouve-t-on le charbon végétal ? 

Le charbon végétal actif peut être présenté sous différentes formes :

  • En granules ou en poudre, il délivre toutes ses vertus avec pertinence.
  • En comprimés ou en pastilles, il est idéal pour les personnes réfractaires au contact direct de la poudre de charbon brute.
  •  En gélules, forme plus onéreuse que les autres galéniques, il s’avère moins efficace pour la simple raison que la gélule doit d’abord être digérée par l’estomac avant que son contenu ne soit libéré pour délivrer ses bienfaits. 

2) Quels sont les atouts du charbon végétal en poudre ?

 

La poudre de charbon végétal actif, tout comme les granules, s’avère être la solution la plus économique et la plus efficace. En tant que forme la plus pure du charbon végétal actif, elle facilite l’adaptation de la posologie au cas et à la personne concernés. 

3) Quel est l'intérêt du charbon végétal "super-activé" ?

Le charbon végétal “super-activé” est dépositaire d’un potentiel d’adsorption encore plus élevé que celui des formules classiques, multipliant par plus de dix, la capacité du charbon végétal actif. Cette supériorité du charbon végétal super-activé est à chercher tout simplement dans une surface d’adsorption plus importante, due à la présence d’un réseau de micropores plus fins et plus riches.

Ainsi, certains fabricants qualifient leurs produits avec les indications 1000 ou 2000. Celles-ci renseignent, en fait, la surface d’adsorption du charbon par gramme de poudre, soit 2000 m² par gramme pour du 2000 par exemple. Pour obtenir des effets plus prononcés du charbon, il est ainsi conseillé de choisir un charbon végétal super-activé étiqueté “2000”. 
 

SFB propose ainsi des formules de charbon végétal super-activé 1000 ou 2000, tandis que Vecteur Santé offre des produits de même type mais non directement étiquetés avec surface d’échange entre 1500 et 2250 m² par gramme ou supérieure à 2250 m² par gramme.

4) Que vaut un charbon végétal actif enrichi ? 

 

Le charbon végétal actif enrichi à la myrtille, à l’aloé-vera ou à l’acérola permet d’obtenir des effets renforcés sur une problématique donnée. Par exemple, la myrtille permet d’accroître les propriétés assainissantes favorables à la sphère digestive, tandis que l’aloé-vera renforce les bienfaits sur la sphère intestinale et que l’acérola introduit des vertus fortifiantes et vitalisantes. 

SFB, Vecteur Santé et MGD proposent ainsi quelques formules de ce type pour ceux qui ont des besoins ciblés. 

Conseils d'utilisation 

1) Pour qui et comment ? 

 

Le charbon végétal actif peut être pris par tous, enfants, adultes et même animaux. 
Il est recommandé de mélanger le charbon à de l’eau froide. Le mode de préparation est simple : il suffit de bien diluer la quantité nécessaire de poudre de charbon végétal actif dans un verre d’eau (environ 250 ml), de bien mélanger, puis de boire. Il est recommandé de boire à la suite un deuxième verre d’eau pure. Afin d’éviter la coloration temporaire des dents, une paille peut être utilisée pour boire le liquide carboné. Autre possibilité, le charbon végétal peut être incorporé à un yaourt végétal au soja, par exemple.
 
Quant au moment de prise, il est préférable de choisir le matin, lorsque l’organisme est à jeun. Ingéré le soir, le charbon végétal actif peut entraîner des déséquilibres sur la sphère intestinale, comme de la constipation.

 

Il est nécessaire de veiller à diluer le charbon dans 250 ml d’eau minimum afin d’éviter l’étouffement. D’autre part, le charbon végétal donne une couleur noire aux selles : il faut le savoir et ne pas s’en alarmer. Enfin, il vaut mieux éviter la prise de charbon sur le long terme et boire beaucoup d’eau afin de limiter le risque de constipation. 

charbon végétal

2) Avec quelle posologie ? 

En cas d’intoxication la quantité de charbon végétal actif doit être au minimum égale à huit fois le poids de toxique ingéré. Toutefois, la marge de dix fois est recommandée. Il faut savoir qu’une cuillère à soupe contient en moyenne 5 g de charbon. 
 
Pour toute autre utilisation, les posologies sont à adapter au cas par cas. D’une manière générale, on peut opter pour le protocole suivant : entre 1 à 2 cuillères à soupe, 3 fois par jour lors des repas, pendant 15 jours pour un adulte (soit 30 g par jour maximum). Pour des effets prolongés, il est possible de continuer la cure le mois suivant, à raison de 2 ou 3 cuillères à soupe par jour. En cas de diarrhée, il est recommandé de prendre 2 cuillères à soupe toutes les 8 heures jusqu’à amélioration, puis d’arrêter et de reprendre la posologie classique. 
 
Pour un enfant, les cuillères à soupe doivent être remplacées par des cuillères à café pour une dose diminuée, la cure ne devant pas excéder 15 jours en tout. 

3) Peut-on donner du charbon actif aux animaux domestiques ? 

 

En cas d'intoxication de l’animal domestique, il est tout à fait possible de lui administrer du charbon végétal actif. 
 

4) Quel goût a le charbon actif ?

 

 

Les a priori sur le goût du charbon résultent en partie de sa couleur noire. Toutefois, celui-ci n’a, fort heureusement, pas de goût notable.

Précautions d'emploi

1) Quelles sont les associations envisageables avec le charbon actif ?

Le charbon végétal actif peut être associé à de l’argile verte pour coupler effets adsorbants du premier et qualités absorbantes de la seconde, à des probiotiques pour renforcer les bienfaits sur l’équilibre intestinal, à des prébiotiques et des fibres pour accroître la régulation harmonieuse du transit, à des huiles essentielles comme l’anis, l’aneth, la cardamome ou le fenouil. 
 

2) Pourquoi doit-on prendre le charbon végétal actif à distance d'autres substances ?

 

Le charbon végétal actif étant caractérisé par une forte capacité d’adsorption, il capte l’ensemble des substances ingérées et inhibe ainsi l’action de toutes, médicaments et contraceptifs inclus. Il convient donc d’espacer sa prise avec celle d’autres substances sélectionnées pour leurs bienfaits de plusieurs heures

3) Le charbon végétal actif entraîne-t-il des carences nutritionnelles à long terme ?

 

Le charbon végétal actif ne provoque aucune carence lorsqu’il est pris sur le long terme. Des études scientifiques ont montré que les taux sanguins de vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels restent adéquats et que le pH urinaire reste constant. 

4) Existe-t-il des interactions négatives avec la prise de charbon végétal actif ?

Lorsque la prise de charbon végétal actif est espacée des prises de médicaments, de plantes ou de compléments alimentaires, aucune interaction négative n’est à signaler. Pour rappel, le charbon doit être pris à 2 heures de distance de toute autre substance.

charbon

5) Existe-t-il des contre-indications spécifiques à la prise de charbon végétal actif ?

Les personnes souffrant d’ulcère gastro-duodénal ou d’occlusion intestinale doivent s’abstenir de consommer du charbon végétal actif. Pour toutes les autres personnes, il n’existe pas de contre-indication, sous réserve de respecter les précautions d’emploi et les dosages prescrits.

 

6) Existe-t-il des effets indésirables pour les femmes enceintes et autres populations à risque ?

 

Présumé inoffensif pour les femmes enceintes et allaitantes, le charbon végétal actif doit toutefois être consommé avec précaution. Il leur est ainsi recommandé de demander préalablement conseil à un médecin et, dans le cas d’un avis positif, de ne le consommer que sur une courte période. Pour les jeunes enfants et les personnes âgées, il est préférable de demander un avis médical.