DÉSÉQUILIBRES DE LA FLORE INTIME ET SOLUTIONS AU NATUREL

confort urinaire

Identifier les déséquilibres de la flore intime

Les déséquilibres de la flore intime se manifestent par des picotements et des démangeaisons d’une plus ou moins grande intensité selon l’ampleur des perturbations à l’oeuvre au sein de la flore vaginale. Ces déséquilibres peuvent avoir différentes causes, notamment en période estivale et de vacances. Afin de bien se prémunir contre les petits désagréments de l’été touchant l’intimité féminine, il convient de savoir quels sont les facteurs aggravants et les mauvais comportements qui peuvent les provoquer. 

piscine été

L’été, les principaux facteurs de risques de déséquilibres de la flore intime sont réunis : bains répétés, grosses chaleurs et changement d’environnement. Hormis ceux-ci, il faut également relever tous les mauvais réflexes qui augmentent encore ces risques : 

  1. Sous-vêtements inadaptés à la transpiration : L’été, la transpiration au niveau de l’entrejambe présente un risque d’acidification du pH de la flore intime, directement responsable des déséquilibres de la flore vaginale. Le port de sous-vêtements inadaptés à la chaleur de l’été, non absorbants ou constitués de matière synthétique, renforce la problématique de la transpiration. 
  2. Accentuation de l’hygiène intime : Parce que la transpiration est plus prononcée, en été, la tentation est forte, par peur des odeurs, d’accentuer l’hygiène intime. Or, cette hygiène excessive, agressive pour la flore intime, est source de déséquilibre pour l’intimité jusqu’à occasionner des pertes odorantes liquides, des irritations et des sensibilités vaginales. 
  3. Conservation d’un maillot mouillé : Le port, sur une même journée, d’un maillot constamment mouillé, maintenant l’intimité dans un environnement humide, présente un risque élevé de déséquilibre pour la flore vaginale, c’est pourquoi il faut penser à se changer dès que possible. 
  4. Position assise au contact du sable : L’introduction de sable au contact de l’intimité peut aussi causer des déséquilibres, celui-ci n’étant pas toujours très sain. 
  5. Bains répétés en piscine : L’eau des piscines, riche en chlore, présente un risque d’acidification du pH de la flore vaginale. Les bains répétés dans cet environnement peuvent donc occasionner l’apparition de petits désagréments sur la sphère intime. 
  6. Utilisation de lingettes intimes antiseptiques : Si le nettoyage de l’intimité est conseillé afin de réduire les risques de déséquilibre de la flore vaginale, les lingettes intimes antiseptiques et les lingettes dotées d’actifs anti-odeurs, agressives, sont déconseillées. 

Connaître les solutions naturelles

Tout comme la flore intestinale, la flore vaginale est un écosystème à part entière, constitué de bonnes bactéries qui en assurent le bon fonctionnement. Ainsi, les probiotiques, micro-organismes vivants sélectionnés selon leur souche spécifique et leurs propriétés propres, sont tout aussi pertinents pour la flore intestinale que pour la flore vaginale. Milieu complexe par nature, la flore intime renferme essentiellement (90 %) des lactobacilles qui protègent la flore vaginale des agressions extérieures et prémunissent contre les déséquilibres.

 

Parce que son équilibre est fragile, il est intéressant de la soutenir à l’aide d’une cure préventive ou de l’aider à retrouver son équilibre grâce à une cure active. Pour l’une comme pour l’autre, le mieux est encore de recourir à un complexe de probiotiques dédiés au bien-être de la flore vaginale.
> Retrouvez nos probiotiques pour la flore intime.

Champs d'action :

Contribue à l'équilibre de la flore vaginale
Protège la flore vaginale
Soutient les défenses naturelles

Parce que les déséquilibres de la flore vaginale sont provoqués par l’acidification du terrain ou le contact avec l’humidité ou le sable, il est conseillé de se nettoyer localement à l’aide d’une eau totalement respectueuse de la sphère intime. L’eau thermale, provenant de la profondeur des sols chargés de minéraux et d’oligo-éléments, idéalement pure, et reminéralisante, est parfaite pour nettoyer en douceur la zone intime

 

En gel ou en spray, l'eau thermale est très pratique d'utilisation et s'emporte facilement dans le sac afin de répondre à toutes les petites urgences du quotidien estival. 
> Retrouvez nos soins à base d'eau thermale.

 

Champs d'action :

Purifie en douceur
Apporte des minéraux

En cas d’irritations et de démangeaisons, il peut être intéressant de soulager localement la sphère intime par l’application d’une crème biologique au calendula. Fréquemment utilisé depuis l’Antiquité, le calendula est une plante dont les fleurs sont fournies en principes actifs spécifiques : flavonoïdes, caroténoïdes, des triterpènes et des saponosides. Ce sont ces molécules bienfaitrices qui le dote d’atouts pour soulager les menues sensibilités de l’intimité
> Retrouvez nos soins à base de Calendula.

Champs d'action :

Hydrate
Adoucit
Apaise

Primordiale pour ne pas perturber l’équilibre de la flore vaginale, l’hygiène nécessite aussi des gestes vertueux, propres à ne pas agresser la sphère intime. Il est ainsi recommandé de se laver précautionneusement deux fois par jour en utilisant des produits d’hygiène naturels et bio pour le corps, sans recourir spécifiquement à des soins dédiés à l’hygiène intime, trop souvent agressifs. 
> Retrouvez nos produits d'hygiène intime.

 

Champs d'action :

Nettoie sans agresser
Nourrit et hydrate 

En cas de doute sur la prise d'un complément alimentaire, il est recommandé de se reporter à l'avis du médecin. 
Avant toute application cutanée d'une crème ou d'un soin, il est conseillé de réaliser un test dans le pli du coude au préalable. 

> Retrouvez nos probiotiques pour la flore intime.
> Retrouvez nos soins pour la flore intime.

>Retour