Urucum

L’urucum est une mine de bêta-carotène et d’antioxydants ! Idéal pour protéger l’organisme et la peau des effets néfastes des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement prématuré, il est aussi intéressant pour préparer la peau à l’exposition au soleil grâce à ses qualités antioxydantes protectrices et à ses propriétés « bonne mine », et même « auto-bronzante ».

Retrouvez dans cette fiche complète : les indications les plus courantes, les principaux critères de choix des compléments alimentaires à l’urucum et les précautions d’emploi. 

Carte d'identité

  • Nom latin : Bixa orellana
  • Famille : Bixacées
  • Parties utilisées : fruit
  • Types de galénique : poudre, comprimés
  • Substances actives : bêta-carotène, calcium, magnésium, sélénium, vitamine E

Propriétés

  • Extrait de plante : Antioxydant

Un actif pouvant être utilisé sous différentes formes, ses propriétés peuvent varier.

Voir tous les produits

Présentation et propriétés

ZOOM > ANTI-ÂGE 

Le bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, prévient naturellement les effets néfastes des radicaux libres, c’est-à-dire le vieillissement prématuré. Son action est confortée par les nombreux autres antioxydants qu’il renferme, comme la vitamine E. Atout supplémentaire pour la jeunesse et la vitalité de l’organisme, il est également riche en minéraux.

ZOOM > SOIN DE LA PEAU 

Combinant hautes teneurs en bêta-carotènes et richesse en antioxydants, l’urucum constitue un allié précieux pour le soin de la peau. Il la prépare naturellement à l’exposition au soleil, non seulement en la protégeant de la violence des rayons ultra-violets, agressifs pour la peau et responsables de son vieillissement prématuré, mais aussi en commençant à hâler légèrement la peau. Une cure d’urucum est ainsi préconisée, au printemps, au retour du soleil, puis à la fin de l’été pour prolonger le bronzage acquis durant l’été. 

ZOOM > LES CRITÈRES DE CHOIX 

Pour une qualité optimale de la poudre d’urucum, les compléments alimentaires formulés à partir d’urucum cultivé en Amazonie sont à privilégier, à condition bien sûr que leur culture ait été pensé dans le respect le plus profonde de l’environnement exceptionnel de la forêt amazonienne. Parce qu’une plante est toujours mieux dotée en actifs lorsqu’elle est amenée à se défendre seule contre les agressions extérieures, et lorsqu’elle n’est dénaturée par aucun élément d’origine chimique ou synthétique, il est conseillé de se tourner vers les compléments alimentaires aux compositions minimalistes (poudre pure d’urucum ou comprimés d’urucum seul) certifiées biologiques. 

 

LA PETITE HISTOIRE

L’urucum est un arbuste caractérisé par ses fruits rouges à épines, prisés pour leurs vertus, renfermant des graines de couleur rouge. Appelé « urucum » au Brésil, « achiote » en Bolivie et en Colombie, l’urucum est aussi désigné sous le joli nom de « roucou ». Il doit sa première appellation à la langue des amérindiens Tupis qui le nomment communément « rucu ». Beaucoup plus riches en bêta-carotène que les carottes, les fruits de l’urucum renferment aussi de fortes teneurs en minéraux tels que le calcium, le magnésium et le sélénium ainsi qu’en vitamine E, antioxydante. Le bêta-carotène appartient à la grande famille des caroténoïdes, des pigments végétaux présents dans de nombreux fruits et légumes. En tant que précurseur de la vitamine A, le bêta-carotène est aussi dénommé « provitamine A ». 

Plante d’Amazonie, l’urucum est considéré, en Amérique du sud, comme un trésor de la nature. Il était autrefois couramment employé par les peuples bordant le fleuve Amazone pour se protéger des agressions du soleil et des moustiques, lorsqu’il était appliqué sur la peau, mais aussi pour se protéger de multiples maux du quotidien, lorsqu’il était utilisé comme ingrédient culinaire. Parce qu’ils appliquaient abondamment de la poudre d’urucum sur leurs visages, ces peuples furent désignés par les colons comme « les indiens peaux rouges », une dénomination qui s’est ancrée dans l’imaginaire collectif. Les connaissances ancestrales des peuples d’Amazonie sont, aujourd’hui, réactualisées par les usages actuels de l’urucum. La phytothérapie le reconnaît comme une substance naturelle de choix pour prévenir les méfaits des radicaux libres, protéger la peau des agressions du soleil, mais aussi magnifier le teint par ses effets « bonne mine » et « préparation au bronzage ». L’urucum est très efficace pour une cure de préparation solaire. 


Précaution d'emploi

Les propriétés, indications et modes d’utilisation spécifiés sont tirés d’ouvrages ou de sites internet de référence en naturopathie, phytothérapie, gemmothérapie ou aromathérapie. Ces informations, soumises à l’aval d’un naturopathe qualifié, n’ont pas valeur médicale et ne sauraient ainsi se substituer au diagnostic ou aux prescriptions d’un médecin ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des compléments alimentaires, des huiles essentielles et des autres produits de bien-être, consulter un médecin ou un professionnel de santé et respecter les dosages conseillés.