Soldes 2Soldes 2

Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Maca et guarana, les partenaires vitalité de tous les jours

Mois sans tabac : nos astuces naturelles

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Une spiruline de qualité : qu'est-ce que c'est ?

Les compléments alimentaires élaborés avec de la spiruline peuvent-ils être dangereux pour la santé ? Davantage qu’un simple débat sur les bienfaits avérés ou non de la spiruline, l’accent est porté sur sa qualité. C’est pourquoi nous nous proposons de vous éclairer sur ce qu’est une spiruline de qualité. Apprenez à choisir votre spiruline pour un usage serein et bénéfique ! 

C’est la grande actualité du moment : les compléments alimentaires formulés à la spiruline ne seraient pas tous synonymes de bienfaits pour l’organisme ! Les journalistes mettent même en avant, à l’appui des déclarations de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) que certains d’entre eux présenteraient même un danger pour les équilibres internes. Pourtant, la question de la qualité de la spiruline n’est pas nouvelle. Comme pour tous les compléments alimentaires à base de ressources naturelles, naturalité et qualité sont des critères prépondérants qui déterminent pleinement leurs bienfaits. Ainsi, l’usage de tel complément alimentaire sans références de naturalité et de qualité ne sera pas sûr, tandis que l’utilisation de tel autre complément issu de circuits contrôlés et avalisé par des garanties et certifications le sera. Pour vous aider à faire la lumière sur les critères absolus d’une spiruline de qualité, nos experts ont fait le point…

 

Critère 1 : Choisir une spiruline issue de l’aquaculture

De façon générale, deux origines de spiruline sont distinguées : la spiruline issue d’une récolte sauvage et la spiruline issue de fermes aquacoles. Parce que la spiruline sauvage n’est pas contrôlée au préalable, sa naturalité et sa qualité sont intrinsèquement liées au milieu dans lequel elle s’est développée. Lorsque les lacs sont pollués, la spiruline, comme toutes les algues, se gorge des mauvaises particules qui le peuplent. Pour éviter tout problème de contamination de la spiruline, nos experts ont fait le choix de privilégier la spiruline cultivée. Cette dernière, développée au sein de fermes aquacoles strictement contrôlées, est le fruit d’exigences de qualité élevées. L’aménagement d’écosystèmes sains et purs, se rapprochant le plus de l’environnement originel de la spiruline, l’absence de substances d’origine chimique ou étrangère, sont, par exemple, deux gages de naturalité et de qualité.

 

Critère 2 : Choisir une spiruline 100 % naturelle et/ou bio

La spiruline doit-elle être impérativement bio pour être saine pour l’organisme ? Cette question légitime est complexifiée par la législation actuelle, très hétéroclite selon les pays… A l’échelle européenne, il n’y a pas d’uniformisation, le label européen pour l’agriculture biologique étant toléré pour certifier la spiruline dans certains pays mais pas dans d’autres. Plusieurs labels bio peuvent ainsi être apposés sur les compléments alimentaires à base de spiruline : outre le label bio européen, on trouve, par exemple la certification Ecocert, le label Naturland ou encore le label Bio Nach. Conformément à cette législation compliquée, nous ne pouvons affirmer que seuls les compléments alimentaires bio sont qualitatifs, nous pouvons toutefois certifier que la spiruline cultivée doit être impérativement 100 % naturelle et pure au sein du produit fini. 

Critère 3 : Choisir une spiruline issue d’une transformation douce

Parce que la présentation de la spiruline sous forme de compléments alimentaires parfaitement assimilables nécessite au moins une transformation minime, il est important de vérifier le procédé de transformation pour s’assurer qu’il ne dénature pas la spiruline et qu’il préserve toute sa richesse nutritionnelle. Parmi les différents procédés de transformation utilisés, le séchage présente l’avantage de conserver idéalement les nutriments de la micro-algue : vitamines, protéines, enzymes et autres actifs. Pour être pleinement vertueux, ce procédé doit toutefois être mené à une température inférieure à 50° C. Une transformation douce est donc la bienvenue pour une efficacité optimale !

 

Découvrez notre gamme de produits aux circuits contrôlés

 

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Maca et guarana, les partenaires vitalité de tous les jours

Mois sans tabac : nos astuces naturelles

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !