Du 21 au 27 novembre c'est le Black Friday ! jusqu’à - 50 %

Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Mois sans tabac : nos astuces naturelles

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !

Graines de chia au petit-déjeuner : faites le plein d'énergie


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Tout savoir sur l'huile de coco

Appréciez les multiples bienfaits de l’huile de coco ! Issue du fruit exotique du cocotier, elle regorge de nutriments essentiels pour l’organisme mais aussi de bienfaits pour la beauté naturelle.

Bénéfique à l’organisme pour de multiples raisons, l’huile de coco constitue un ingrédient de choix à conserver tant dans la cuisine, où elle remplacera les autres huiles végétales en vertu de ses qualités nutritives, que dans la salle de bain, auprès de vos produits cosmétiques. En plus d’une odeur gourmande incontournable, l’huile de coco se révèle précieuse pour la beauté de la peau, des cheveux et même des dents ! Au regard de ses usages variés, l’huile de coco deviendra bien vite une alliée indispensable pour votre bien-être, mais aussi pour votre beauté. Nous vous proposons de revenir sur tous les éléments qui caractérisent l’huile de coco : histoire, botanique, propriétés, usages… Vous saurez tout sur l’huile de coco !

 

L’huile de coco, l’oubliée du Pacifique

L’huile végétale de noix de coco est utilisée depuis très longtemps, c’est-à-dire depuis des milliers d’années, mais a ponctuellement disparu des placards au siècle dernier. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Japonais, occupant les Philippines et une partie importante de l’Asie du Sud-est, zone géographique de culture du cocotier, auraient stoppé son exportation vers l’Europe et l’Amérique. Sur le Vieux Continent ainsi qu’aux Etats-Unis, elle aurait alors été remplacée par d’autres huiles végétales, fabriquées à partir de céréales, cultivées et abondantes localement. Après avoir longtemps suscité la défiance à cause des lipides dont elle regorge, plus récemment, l’huile de coco réintègre aujourd’hui sa place initiale dans les cuisines et les salles de bain grâce à la reconnaissance de ses vertus. 

 

Une huile tropicale issue de la noix de coco

L’huile de coco est extraite de la noix de coco, fruit du cocotier, une plante exotique de la famille des Palmacées ou Arécacées, originaire des pays tropicaux, et notamment de l’Asie du Sud-est où elle est traditionnellement cultivée. Les cocotiers qui, contrairement aux apparences sont des herbes géantes et non des arbres, peuvent atteindre près de 30 mètres de haut. Au bout du stipe, le faux tronc, se trouve une couronne de palmes sous lesquelles poussent les noix de coco. Celles-ci, de couleur jaune orangé tirant sur le brun à maturité, peuvent atteindre 30 centimètres de diamètre. La noix de coco est constituée de différentes couches : le mésocarpe, caractérisée par des fibres ligneuses brunes, recouvrant une coque ovale renfermant l’albumen, une eau translucide autrement appelée eau de coco, et enfin la coprah ou pulpe de noix de coco, d’où est extraite la précieuse huile de coco.

 

Une extraction par pression à froid de l’huile de coco

L’huile de noix de coco biologique est extraite de la noix de coco de différentes façons : par une pression à froid, par un broyage humide ou encore par ébullition. La première méthode, artisanale, consiste à sécher et presser la chair de la noix de coco appelée coprah, puis de la déshydrater et de la filtrer pour ôter la pulpe. Cette méthode permet d’obtenir une huile de coco de qualité non raffinée. Une seconde méthode, également à froid, consiste à mixer la coprah avec un peu d’eau puis de filtrer la préparation afin de récolter une huile. Enfin, la méthode de l’ébullition consiste à chauffer la coprah préalablement râpée dans de l’eau chauffée, puis de presser le mélange pour récolter un liquide porté à ébullition, de façon à évaporer l’eau et à ne conserver que l’huile. La méthode de la pression mécanique à froid qui préserve l’intégrité des actifs de l’huile de coco et la subtilité de sa saveur reste préférable. Dans ce cas, l’huile n’est pas blanchie et aucun solvant n’a été ajouté. 

 

Une composition lipidique unique et recherchée

Contrairement à la plupart des huiles et graisses alimentaires, l’huile de coco ne contient ni protéines, ni glucides, ni minéraux et que peu de vitamines. En revanche elle recèle de lipides, principalement des triglycérides à chaîne moyenne (TMC), non stockés dans les tissus adipeux et facilement absorbés par l’organisme. Si l’huile de coco contient beaucoup de calories, elle ne détient ainsi aucun impact négatif sur la prise de poids, bien au contraire. Alors qu’elle avait été écartée des régimes alimentaires équilibrés ou amaigrissants, l’huile de coco fait ainsi son grand retour dans l’alimentation saine.

 

En alimentaire ou cosmétique, les multiples bienfaits de l’huile de coco

Utilisée comme huile alimentaire, l’huile de coco présente de multiples bienfaits pour l’organisme, dont elle conforte l’équilibre, et constitue notamment un soutien pour les défenses naturelles. Atouts bien-être principaux, elle possède un effet coupe-faim et aide à contrôler davantage le poids en agissant sur le métabolisme. Les triglycérides à chaîne moyenne, acides gras saturés, sont en effet rapidement absorbés par l’organisme auquel ils fournissent de l’énergie sans pour autant être stockés. Enfin, la stabilité remarquable de l’huile de coco à la cuisson en fait également une graisse appréciable pour cuisiner. 

Utilisée comme ingrédient cosmétique, l’huile de coco possède également  de nombreuses vertus. Sa richesse nutritionnelle lui permet d’hydrater la peau et d’apaiser les irritations de l’épiderme. Antioxydante, elle contribue à lutter contre le vieillissement de la peau et à la tonifier naturellement. Regorgeant de vitamines E et K et de fer, elle nourrit les cheveux tout en les rendant brillants et éclatants. Appliquée en masque sur les cheveux secs et abîmés, elle aide ainsi à leur rendre toute leur souplesse et leur douceur. Pour ceux qui ont les racines grasses, il est néanmoins conseillé de réserver l’application de l’huile de coco aux longueurs et aux pointes. Il est également possible d’incorporer un peu d’huile de coco au dentifrice avant le brossage afin de raviver l’éclat et la blancheur de l’émail dentaire. Les ongles peuvent également faire l’objet d’un soin beauté à l’huile de coco. Dans ce cas, il suffit de verser quelques gouttes sur les ongles et de frotter doucement à l’aide d’une petite brosse afin de faire pénétrer l’huile. Les cuticules sont ainsi hydratés, les ongles sont moins cassants et retrouvent leur blancheur. N’attendez plus pour raviver votre beauté naturelle avec l’huile de coco !

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Mois sans tabac : nos astuces naturelles

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !

Graines de chia au petit-déjeuner : faites le plein d'énergie