Natural days oct. 2018 2Natural days oct. 2018 2

Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Une spiruline de qualité : qu'est-ce que c'est ?

Maca et guarana, les partenaires vitalité de tous les jours

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Mois sans tabac : nos astuces naturelles

C'est le mois sans tabac ! Vous souhaitez profiter de ce mois de novembre pour arrêter définitivement la cigarette ? Ou bien vous aimeriez aider l'un de vos proches à réussir son pari du mois ? Notre naturopathe a préparé pour vous un protocole complet en 5 étapes qui vous permettra de lâcher prise naturellement... 

En plein cœur de ce mois de novembre, dédié à l’arrêt de la cigarette, tous les fumeurs sont appelés à questionner leur rapport au tabac, et fortement encouragés à stopper cette consommation, coûteuse pour le porte-monnaie, dont les répercussions sur la santé sont très dommageables. L’intérêt d’une telle opération, pour tous les fumeurs, est de produire un mouvement d’ensemble qui rend la démarche vers l’arrêt de tabac plus motivante. Que vous ayez déjà pris la décision de vous débarrasser de la cigarette ou que vous soyez encore en train de vous interroger sur la possibilité de le faire dans le courant du mois, nous vous donnons quelques petites astuces, intégralement naturelles, pour vous aider à vous émanciper de la dépendance au tabac. Suivez nos conseils ciblés pour chacune des cinq étapes clés que vous devrez franchir afin de vous libérer définitivement de la cigarette et faites partie des milliers de vainqueurs du mois contre le tabac.

Plantes, minéraux, Fleurs de Bach, bourgeons et huiles essentielles sont des partenaires essentiels pour vous aider à arrêter de fumer sans pour autant rencontrer d’effets secondaires nuisibles au bien-être. Intéressants pour renforcer le métabolisme, pour réduire la fatigue nerveuse et physique, ainsi que pour faciliter le sevrage, les produits naturels vous soutiennent efficacement sur toute la durée de votre combat contre la cigarette. 

 

Je renforce ma résistance au stress et à la nervosité

Avant de commencer à arrêter de fumer, un préalable s’impose : booster votre métabolisme par une supplémentation adaptée en nutriments. Cette première cure a pour vocation à renforcer votre résistance au stress et à la dépendance tout en favorisant la vitalité et le dynamisme de votre organisme. Qualités d’adaptation élevées et excellent état de forme vous prépareront de façon idéale au sevrage futur. Pour fortifier votre corps, une cure d’acides gras essentiels de type oméga-3 est ainsi fortement conseillée. Assez rares dans l’alimentation moderne, puisqu’ils sont essentiellement présents dans les poissons des mers froides, les oméga-3 sont idéaux pour soutenir les grandes fonctions organiques localisées dans le cerveau et dans le cœur. Les compléments alimentaires particulièrement riches en EPA et DHA sont les plus pertinents en la matière, c’est pourquoi nous vous invitons à prêter attention aux leurs concentrations actives dans les formules que vous choisirez pour cette cure, ainsi qu’à la qualité des matières premières dont ils sont issus.

Si vous êtes particulièrement sujet au stress et à la nervosité vous pouvez associer cette cure d’oméga-3 à une cure de magnésium, de vitamines du groupe B ou d’acides aminés essentiels tels que la tyrosine, le tryptophane et la phénylalanine. Ces complexes apaisants coupleront leurs bienfaits à ceux des oméga-3, pertinents pour renforcer votre terrain métabolique. Enfin, pour parfaire votre excellente préparation, toutes les solutions naturelles permettant de décupler la vitalité sont à envisager, un organisme en parfaite forme ayant davantage de force morale et de ressources physiques pour affronter correctement le sevrage. Nous vous recommandons ainsi, en sus, la prise de compléments alimentaires efficaces pour atténuer la fatigue, et, selon vos besoins, de formules à base de vitamine C naturelle.

 

J’apaise naturellement mon esprit

Dans les premières semaines de sevrage, et même un peu avant de le débuter, l’objectif principal est de calmer, autant que possible, votre nervosité et votre anxiété, et de préserver la qualité de votre sommeil. Pour ce faire, les plantes les plus réputées de la pharmacopée traditionnelle vous seront d’un secours infini. Les plantes apaisantes classiques, comme la valériane, la passiflore, le griffonia, le millepertuis, le safran et l’aubépine, les remèdes d’urgence aux Fleurs de Bach, ainsi que les huiles essentielles relaxantes vous aideront à réduire le stress, à faciliter l’endormissement, et donc à atténuer la fatigue que vous pourrez ressentir dans les premiers moments du sevrage. En ce qui concerne les extraits de plantes, privilégiez la valériane si vous avez un tempérament très nerveux. Pour ne jamais vous retrouver à dépourvu, avec pour seule alternative la cigarette, le mieux est que vous disposiez toujours de gélules sur vous afin d’en prendre à chaque fois que la pression devient trop envahissante, et ce, plusieurs fois par jour si nécessaire. Si, en revanche, votre personnalité est plus intériorisée, la passiflore seule ou en complexe avec d’autres plantes apaisantes comme le basilic sacré, la mélisse ou l’aubépine, est plus pertinente. Pour atténuer les angoisses oppressantes, la déprime ou les troubles du sommeil qui peuvent survenir consécutivement à l’arrêt du tabac, les extraits de griffonia, de millepertuis ou de safran, à la fois apaisants et sédatifs, vous permettent de ne pas sombrer dans la fatigue nerveuse. Les extraits bien dosés en principes actifs, à prendre matin, midi et soir, apportent une douce sensation d’apaisement tout au long de la journée.

Pour un bien-être optimal, les quintessences des fleurs et des plantes, sont parfaites pour vous accompagner délicatement mais sûrement vers une totale désaccoutumance. Les Fleurs de Bach, bien connues pour leurs effets positifs sur le mental, apparaissent comme des partenaires indispensables. D’une prise facile, elles ont l’avantage d’agir sur la durée avec un minimum de solution, 2 à 3 gouttes suffisant pour observer un mieux -être. Enfin, les huiles essentielles, proposées sous forme de perles ou présentées de façon plus traditionnelle, pour une application en massage, apportent un soulagement immédiat. Huiles essentielles de mélisse, de néroli, de petit grain, de camomille noble, de marjolaine à coquilles ou d’ylang ylang sont toutes réputées pour leurs grands bienfaits. Vous pouvez les utiliser avec profit, à condition de respecter les dosages et de suivre les consignes de sécurité particulières qui leur sont associées.

 

Je débute le sevrage aux plantes

Bien que vous puissiez choisir de recourir aux bienfaits des plantes seulement en accompagnement d’un sevrage anti-tabac non exclusivement naturel, vous pouvez aussi faire le choix du 100 % naturel. Dans ce cadre, quelques formules naturelles ciblées vous aideront à atteindre vos objectifs en douceur. Complexes d’élixirs floraux de désaccoutumance, complexes d’extraits de bourgeons en gouttes, ou encore extrait de kudzu sont vos grands alliés pour arrêter de fumer. S’inscrivant dans l’héritage des recherches du Docteur Bach, les élixirs floraux dédiés à la lutte contre la dépendance constituent d’excellentes solutions pour vous acheminer vers une totale indépendance. Rassemblant plusieurs Fleurs de Bach réputées pour renforcer la volonté, encourager la confiance en soi et raffermir le mental, les complexes floraux, présentés sous forme de compte-gouttes, de spray, ou de granules sans alcool, aménagent une facilité de prise très appréciable. Quelques doses prises, 2 à 4 fois par jour, au moment les plus difficiles de la journée, suffisent à répondre aux besoins de l’organisme en état de sevrage. Côté phytothérapie, nous vous conseillons le kudzu. Parfait pour combattre les états de dépendance, cette plante au tubercule riche en principes actifs, est un partenaire de choix. Pour des résultats optimums, il est conseillé de prendre le kudzu 3 fois par jour au moment des repas. D’une assimilation facile, et sans effets indésirables sur les intestins sensibles, puisqu’au contraire il contribue à les apaiser, le kudzu est un allié très pertinent.

 

Je diminue progressivement l’intensité de ma cure

Les premières semaines d’arrêt de tabac sont les plus difficiles, ce sont donc, sans surprise, celles qui nécessitent le plus grand accompagnement. Passée cette période, les sensations de dépendance s’estompent, c’est pourquoi, la cure de sevrage aux produits naturels peut s’alléger progressivement elle-aussi. Malgré la grande sensation de bien-être que vous pouvez ressentir, après les plus gros efforts du sevrage, nous vous conseillons toutefois de diminuer les doses de la cure petit à petit, pour ne pas déstabiliser subitement l’organisme. Si l’on peut avoir l’impression d’un mieux-être important, il convient aussi de rester prudent quant aux sursauts de dépendance à la cigarette, une difficulté passagère, un stress subit, pouvant donner à nouveau l’envie de fumer.

A noter que les fatigues éventuelles, les troubles du sommeil sont également à surveiller durant cette période. Générateurs de tensions et de stress, ils peuvent eux-aussi réintroduire l’envie d’une petite cigarette. Pour éviter ces retours en arrière, les produits naturels apaisants, vitalisants, sont d’un grand secours. N’hésitez pas à recourir aux plantes, dès les plus petits signes de faiblesse, touchant aussi bien le corps que le mental.

 

Je limite les effets indésirables engendrés par l’arrêt de tabac

Il est désormais bien connu que l’arrêt du tabac peut engendrer des effets indésirables, parmi lesquels la prise de poids en est le principal. Beaucoup de fumeurs redoutent ainsi l’abandon de la cigarette et ses répercussions sur la silhouette. Or, rien n’est systématique : un régime alimentaire varié et quelques gestes bien-être peuvent éliminer toute prise de poids indésirable après le sevrage. Tout d’abord, nous vous conseillons de prendre de la lécithine de soja en granulés ou en capsules, au moment des repas. Produite par le foie pour intégrer la bile et assimiler les graisses, la lécithine de soja favorise un meilleur équilibre des lipides, et donc une meilleure régulation du poids. Ensuite, d’une manière plus générale, sur le plan du régime alimentaire, nous vous recommandons de consommer davantage d’aliments riches en protéines aux repas principaux, sans toutefois ajouter de produits laitiers. Tous les repas doivent impérativement être respectés, le grignotage pouvant s’insérer entre les repas, à condition qu’il repose sur des aliments sains : fruits frais, fruits secs, voire super-fruits bio, coupe-faim riches en vitamines et minéraux.

Enfin, pour faciliter une bonne élimination, pensez à drainer votre foie régulièrement à l’aide de complexes de plantes amères comme l’artichaut, le pissenlit, le chardon ou encore le radis noir. En cas de problèmes digestifs, les plantes peuvent aussi vous être d’un grand secours : extrait de rhubarbe, psyllium, graines de lin, cascara, bourdaine et séné vous aident à lutter contre les épisodes de constipation les plus désagréables.

 

Bon courage à tous !

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Une spiruline de qualité : qu'est-ce que c'est ?

Maca et guarana, les partenaires vitalité de tous les jours

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !