Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Une spiruline de qualité : qu'est-ce que c'est ?

Maca et guarana, les partenaires vitalité de tous les jours

Mois sans tabac : nos astuces naturelles


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

L'Ashwagandha, une merveille de la médecine Ayurvédique

Qu'est-ce que l'Ashwagandha ?
L’Ashwagandha, withania somnifera, est une des plantes médicinales les plus connus de l’Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Avec le basilic sacré, c’est une plante majeure de la tradition Ayur-védique. Elle est dite « rasayana », autrement dit « qui régénère et rajeunit » ! On utilise surtout la racine, la partie de la plante la plus riche en actifs.

Ashwagandha veut dire en sanskrit, la langue ancienne de l’Inde, « fort comme le cheval », en référence à ses propriétés revitalisantes et fortifiantes. Cette plante a traditionnellement été utilisée contre un grand nombre de pathologies et souvent  pour aider les personnes à renforcer leur système immunitaire, après une maladie par exemple ou à certaines périodes difficiles de la vie, ainsi que pour contrer les méfaits de l’âge.

De quoi est-il composé ?
L'ashwagandha est riche en alcaloïdes (pipéridine, pyrazole, pyrrolidine, etc), en phytostérols (withanolides, β-sitostérol...). C'est une riche composition en antioxydants similaire aux ginsenosides du Panax ginseng.
L'ashwagandha contient en outre plusieurs acides aminés essentiels, dont le fameux L-tryptophane et des oligo-éléments biodisponibles, dont le fer (mais sans aucun risque d'apport excessif, contrairement à certains écrits ; il faudrait consommer des kilos de racine pour cela).

Quelles sont ses vertus ?
L’Ashwagandha est communément appelé ginseng indien. En effet, on utilise surtout la racine de la plante, comme pour le ginseng, et les propriétés générales sont assez semblables. L’Aschwagandha, comme toute plante adaptogène, va s’adapter aux besoins réels de l’organisme, sans provoquer d’effets néfastes, excessifs ou agressifs.
Sa racine permet de fortifier l’organisme tout en luttant contre les méfaits du mauvais stress interne. Elle régularise et équilibre, que ce soit les hormones du corps, les grandes fonctions physiologiques, le système nerveux et les cycles veille / sommeil.  

Ainsi, la cure d’ashwagandha permet d’éviter les réveils nocturnes dus à un excès de fatigue nerveuse générale. Cette propriété bénéfique au sommeil et à la détente nocturne est notamment due aux deux alcaloïdes qu’elle renferme : la somnine et la somniferine (d’où le nom latin de l’ashwagandha, withania somnifera). Effet renforcé par la présence naturelle de tryptophane.
Comme on connaît tous les méfaits et pathologies engendrés dans nos sociétés par le mauvais stress intérieur, le sommeil perturbé, les fatigues nerveuses diverses, on comprend que certains puissent considérer la racine d'Ashwagandha comme une «panacée» végétale.

Une racine très utilisée en Inde, pour engendrer naturellement et en douceur un meilleur tonus général. L’ashwaghanda se prend en cures saisonnières, lors des passages difficiles aux intersaisons, aux saisons froides et humides, en convalescence… La racine d’ashwagandha s’avère particulièrement performante et sans effets secondaires. Elle s’adresse aussi aux personnes sensibles, qui ne supportent pas ou mal les plantes « trop » stimulantes.

L'ashwaghanda s’avère également importante pour favoriser une digestion facile. D’une part en apaisant le système nerveux, car le mauvais stress interne est surement le premier facteur de dysfonctionnements digestifs, estomac, foie, intestins ; et d’autre part, en apportant des oligo-éléments et antioxydants favorables à une digestion facile.

L’ashwagandha est également indiquée dans les périodes de convalescence, pour mieux récupérer. Il sera également utile dans toutes les périodes de surmenage de travail ou de vie sociale ainsi que pendant les périodes d’examens ou d’apprentissage, pour lutter en douceur contre la fatigue intellectuelle et favoriser la mémorisation.

Des experts crédibles se positionnent en faveur de l’Ashwagandha
Une très intéressante synthèse sur l’Ashwagandha a été réalisée par des chercheurs en médecine dignes de confiance, du Centre « Memorial Sloan Kettering ».

Ils expliquent que l’Ashwagandha aurait de bien grandes vertus pour lutter contre un grand nombre de maladies dégénératives. D’autant que la racine d’ashwagandha est compatible avec la plupart des traitements allopathiques, mais ne doit jamais remplacer un traitement médical. 

Sans tomber dans les excès de certains sites qui considèrent l’extrait d’ashwagandha capable d’avoir raison de toutes les grandes pathologies, on peut toutefois considérer cette racine comme un bienfait offert par la nature pour nous aider à garder ou retrouver plus de bien-être, de calme et de vitalité, et ce durant de longues années de vie.

Quand et comment prendre l’Ashwagandha ?
Choisir tout d’abord un extrait sérieux et garanti riche en principes actifs de racine d’Ashwagandha.
On prend une dose le matin et le midi, et si nécessaire avant le repas du soir pour préparer un sommeil réparateur. Toutefois, il ne faudra pas prendre la plante avant le coucher.
La cure préventive (1 à 2 doses par jour) se fait sur 30 à 40 jours, renouvelable après 10 jours d’arrêt. De 1 à 4 fois dans l’année suivant les besoins et l’âge.
La cure active (2 à 3 doses par jour) se fait sur 3 mois en continu, pour un bon rétablissement des fonctions et des cycles.

Sources : M. DREZET Ch. Naturopathe - Santé Nature Innovation 

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Une spiruline de qualité : qu'est-ce que c'est ?

Maca et guarana, les partenaires vitalité de tous les jours

Mois sans tabac : nos astuces naturelles