Soldes 2Soldes 2

Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Peau sèche ? déshydratée ? Découvrez l'infinie douceur des huiles végétales

Soins cosmétiques & perturbateurs endocriniens : comment éviter ce duo néfaste ?

La carotte, un légume aimable qui donne bonne mine


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Bambou : le secret pour une peau de bébé

Bien connu pour sa richesse en silice, le bambou, qui était jusqu’alors l’ingrédient incontournable des compléments alimentaires dédiés aux articulations, est à nouveau sur le devant de la scène grâce aux vertus beauté qu’il détiendrait pour la peau… Retour sur une plante surprenante !

Les usages ancestraux d’Asie ont beaucoup à nous apprendre, non seulement en matière de bien-être mais aussi de beauté. Une fois de plus, une plante commune du continent asiatique est vantée tant pour ses répercussions sur les bons équilibres de l’organisme que pour l’entretien de la peau. Surprenant à de multiples égards, le bambou qui est reconnu de longue date pour soutenir le confort articulaire, revient, aujourd’hui, sur le devant de la scène en tant qu’ingrédient cosmétique ! Pour la formulation de crèmes de jour, de crèmes de nuit, de sérums, de gommages, le bambou serait un véritable creuset de bienfaits qui permettrait de conserver une véritable peau de bébé, c’est-à-dire saine, souple et fortifiée ! 


Une plante sacrée unanime en Asie

Placé au cœur de nombreuses légendes chinoises, le bambou est une plante qui revêt une dimension sacrée dans le pays-continent. Symbole de fécondité, d’amitié mais aussi de méditation pour les bouddhistes, le bambou accompagnait autrefois les Chinois dans toutes les étapes de leur vie ainsi que dans tous les lieux de leur quotidien. Véritable arbre national, le bambou détient un usage pluriel et plurimillénaire, les premières mentions de ses utilisations remontant à plus de 6000 ans en arrière. Recherché pour les usages les plus pragmatiques, le bambou reste, aujourd’hui, une ressource incontournable de la pharmacopée traditionnelle et une source précieuse de bien-être. Le bamboosil, en Chine, aussi appelé tabashir, en Inde, est une poudre totale sèche, issue de la sève des nœuds formés par les tiges de bambou, dont les bienfaits reminéralisants ne sont plus à démontrer.

 

Une herbe géante aux vertus grandioses

Appartenant au genre des plantes et non des arbres, le bambou apparaît, en vertu des proportions qu’il peut prendre, comme une herbe géante dont le rythme de croissance et les qualités physiques sont impressionnants. Doté du rythme de croissance le plus rapide du monde végétal, le bambou ne se détériore pas en vieillissant mais devient, au contraire, plus résistant. En quelques chiffres, le bambou peut atteindre jusqu’à 10 mètres de haut et gagner 30 centimètres par jour ! Ses tiges ligneuses aux parois épaisses sécrètent une sève, les fameuses larmes de bambou, qui renferment des richesses minérales dignes d’intérêt, dont notamment, la silice. Ses feuilles, évocatrices de fraîcheur, portent aussi en elles, de précieuses ressources qui les dotent de vertus complémentaires.

 

Un allié ancestral des articulations

Les pharmacopées chinoise et ayurvédique reconnaissent principalement au bambou, et plus précisément à sa sève, des qualités fortifiantes très utiles pour encourager la résistance des tissus. Cette dernière se caractérise, en effet, par des teneurs élevées en silice, un élément présent, au sein de l’organisme, sous la forme de silicium organique. Indispensable aux bons équilibres de l’organisme, le silicium organique a pour inconvénient de voir ses réserves diminuer au fil du temps ce qui a des répercussions, non seulement sur le bon fonctionnement des articulations mais aussi sur la beauté de la peau. Traditionnellement, le bambou est ainsi recherché pour soutenir le confort articulaire via des apports renforcés en silice. Récemment, le bambou attire toutefois l’attention pour son potentiel de répercussions positives sur la beauté, la diminution des réserves de silicium organique ne se concrétisant pas seulement sur le raidissement des articulations mais aussi sur le vieillissement de la peau...

 

Une révélation cosmétique qui fait révolution

En vertu de ses concentrations en silice, le bambou est aujourd’hui le nouvel ingrédient clé des formules cosmétiques anti-âge et fortifiantes. Parce que la baisse de silicium organique, au sein de l’organisme, se traduit par l’apparition de rides, la perte de fermeté ainsi que le dessèchement cutané, quoi de mieux que de puiser dans les ressources remarquables du bambou en silice pour revigorer la peau ? Complémentaire, l’effet fortifiant attribué au bambou s’explique par le rôle structurant de la silice dans la formation de collagène : la peau est simultanément assouplie, raffermie et régénérée. Avantage supplémentaire, le bambou est hydrophile : il aime l’eau et la retient ce qui garantit à la peau une hydratation durable et profonde, essentielle pour une réparation idéale. Enfin, les qualités reminéralisantes du bambou servent aussi la pureté et l’éclat de la peau. De nombreux produits cosmétiques, crèmes, sérums et gommages recourent ainsi au bambou pour décupler leurs bienfaits cutanés !

 

Découvrez notre sélection à base de bambou

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Peau sèche ? déshydratée ? Découvrez l'infinie douceur des huiles végétales

Soins cosmétiques & perturbateurs endocriniens : comment éviter ce duo néfaste ?

La carotte, un légume aimable qui donne bonne mine