Du 21 au 27 novembre c'est le Black Friday ! jusqu’à - 50 %

Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Mois sans tabac : nos astuces naturelles

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !

Graines de chia au petit-déjeuner : faites le plein d'énergie


Partagez cet article Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

A tout âge, boostez naturellement votre mémoire

La mémoire est une faculté précieuse qui nécessite d’être correctement entretenue à tout âge, et d’autant plus avec l’avancée dans l’âge ! Exercez votre mémoire par le biais d’exercices et protégez-là à l’aide de ressources naturelles comme le ginkgo biloba.

Avec l’entrée dans l’âge, les pertes de mémoire passagères ne sont pas nécessairement synonymes de gravité et ne doivent pas être rapprochées automatiquement d’Alzheimer. Stress, fatigue excessive et déprime peuvent, en effet, occasionner de légers troubles de la mémoire qui s’expriment par des difficultés ponctuelles à se souvenir. Si rien n’est entrepris pour contrer ces lacunes, à partir de 70 ans, les déficits mnésiques peuvent devenir plus fréquents et plus marqués. Pour prévenir les petites pertes de mémoire, deux principaux moyens, complémentaires, s’offrent à vous : d’une part, rester actif intellectuellement, d’autre part, conforter les équilibres internes et lutter contre les effets néfastes du vieillissement. Parce que la mémoire s’use d’autant plus lorsqu’elle n’est pas utilisée, il faut avant tout veiller à faire travailler le cerveau, siège des fonctions cognitives, par l’intermédiaire de jeux et d’exercices, requérant concentration et mémorisation. En complémentarité, il est intéressant de recourir à la supplémentation naturelle afin de maintenir le bon fonctionnement de la sphère cognitive et de prévenir les éventuels désagréments liés au vieillissement prématuré. Découvrez les plantes et substances naturelles qui peuvent vous aider à conserver une excellente mémoire !

 

Le ginkgo, l’allié de la mémoire et de la cognition

ginkgo biloba​Incontournable de la pharmacopée classique, le ginkgo est un végétal surprenant qui renferme des propriétés remarquables pour l’organisme. Il est intéressant de relever que ginkgo biloba est la plus ancienne espèce d’arbre dont les spécimens actuels sont identiques à ceux de leurs ancêtres. Présent tel que nous le connaissons depuis pas moins de 300 millions d’années sur Terre, cet arbre a pourtant failli disparaître du globe il y a quelques siècles. Retrouvé au sein d’anciens temples chinois, il a été réimplanté, en Europe, à partir du XVIIIe siècle. Grâce à sa résistance étonnante au stress environnemental, le ginkgo a fait l’objet de recherches scientifiques approfondies qui ont mis en évidence sa composition, ses propriétés mais aussi ses bienfaits. En matière de naturopathie, ce sont les feuilles de l’arbre qui focalisent l’attention. Riches en flavonoïdes, bilobalides et ginkgolides, ces dernières, contribuant à réduire l’anxiété, à ralentir le déclin cognitif et à améliorer la vitalité des fonctions cognitives des personnes âgées, sont pleinement bénéfiques à la mémoire et à la cognition.  En travaillant à une microcirculation harmonieuse ainsi qu’à la lutte contre le vieillissement prématuré, le ginkgo biloba est l’allié privilégié de la sphère intellectuelle. Recommandé en association au ginseng, le ginkgo délivre ses bienfaits sur le temps long, c’est pourquoi une cure de 2 à 3 mois est conseillée pour ressentir une amélioration ou pour garantir un résultat. 

Attention, le ginkgo est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes hémophiles ainsi qu’à celles qui s’apprêtent à subir une intervention chirurgicale. 

 

Le ginseng, une source de vitalité intellectuelle  

Unanimement vénéré pour ses larges bienfaits sur la vitalité, le ginseng est une racine de plante qui gagne à être connue et utilisée pour soutenir le bon fonctionnement général de l’organisme, mais aussi, plus spécifiquement, pour soutenir la vivacité d’esprit et la mémoire. Les fonctions mnésiques pouvant être affectées négativement par le stress, par une fatigue intense ou encore une petite baisse de moral, le ginseng apparaît d’autant plus pertinent pour accompagner le bon état de la mémoire puisqu’il se caractérise à la fois par des propriétés stimulantes et adaptogènes. Les Chinois le considèrent ainsi comme un véritable tonique du « Qi », énergie vitale » et le préconisent, depuis 2000 ans pour prévenir les déséquilibres de toute sorte. Consommé sous sa forme la plus brute, le ginseng blanc, ou sous une forme optimisée, le ginseng rouge, le panax ginseng, asiatique, riche en polysaccharides, acides aminés et ginsénosides, constitue un cocktail revigorant pour le cerveau. Contribuant à rétablir la concentration intellectuelle, à stimuler les fonctions cognitives dans leur ensemble, le ginseng est particulièrement actif, en synergie avec le ginkgo biloba. Une cure efficace n’est pas nécessairement longue, et peut être réalisée sur un temps plus ou moins long, de 1 à 3 mois.

Attention, le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes souffrant d’hypertension artérielle ou ayant des antécédents ou des risques de cancer hormono-dépendant. 

 

La gelée royale, des nutriments au service de la mémoire

Considérés comme de véritables trésors, les produits de la ruche ne cessent de surprendre, tant leurs ressources actives sont précieuses pour les équilibres internes de l’organisme. La gelée royale, substance sécrétée par les jeunes abeilles nourricières pour alimenter les larves au premier stade de leur développement et nourriture exclusive des abeilles reines, ne fait pas exception. Constituée de sucres, de protéines, de lipides, de vitamines, dont les plus nombreuses sont celles appartenant au groupe B, de minéraux et oligo-éléments, la gelée royale présente un panel de nutriments intéressant pour compléter les apports nutritionnels de tous les jours, et ainsi, encourager le potentiel de vitalité de l’organisme au sens large. Les souverains chinois de l’Antiquité en faisaient grand cas et lui attribuaient la faculté d’accroître l’espérance de vie humaine et de décupler les performances physiques. Plus raisonnablement, la gelée royale est aujourd’hui reconnue comme une substance adaoptogène, vertueuse pour atténuer la fatigue physique et intellectuelle ainsi que le stress. Grâce à son champ d’action large, la gelée royale constitue un excellent partenaire pour lutter tout à la fois contre la fatigue, qui se fait croissante lors de l’entrée dans l’âge, et contre ses effets néfastes sur la sphère cognitive, concentration et mémoire incluses. A noter que la durée généralement recommandée pour une cure est d’un mois et demi. 

 

Le magnésium, l’ami de la sphère cognitive 

Connu de tous, le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Participant à plus de 300 réactions enzymatiques au sein du corps, en association avec d’autres minéraux comme le sodium, le potassium et le calcium, le magnésium doit constamment se trouver en bonnes proportions dans les différentes parties du corps où il se trouvespontanément : os, dents, muscles, foie et tissus mous. Son nom est le reflet de son histoire, le magnésium ayant été découvert dans la ville grecque de Magnesia dans laquelle se trouvaient autrefois d’importants dépôts de carbonate de magnésium. Isolé au début du XIXe siècle, le magnésium ne prend ses lettres de noblesse, en matière de bien-être, que dans la première moitié du XXe siècle, période à laquelle est révélé son caractère de minéral essentiel. Traditionnellement, le magnésium est associé au bon fonctionnement du système nerveux, à la réduction de la fatigue et du stress, autant de bienfaits qui ont des répercussions positives directes sur la cognition et la mémoire. Atout supplémentaire du magnésium, il est reconnu pour apaiser les maux de tête. Une femme sur quatre étant carencée en magnésium, une cure de ce minéral essentiel peut combiner plusieurs intérêts à la fois : celui d’éviter toute carence, celui de maintenir la vivacité intellectuelle et la mémoire, celui de prévenir ou d’atténuer toute fatigue ou stress excessif. Dans le cadre d’une cure, le magnésium peut être associé avec la vitamine B6, de nombreux compléments alimentaires présentent d’ailleurs cette synergie. 

 

Les vitamines B, des essentielles pour l’intellect

Les vitamines B, et plus spécifiquement les vitamines B6, B9 et B12, sont traditionnellement reconnues pour leurs bienfaits sur le fonctionnement du système nerveux et du cerveau ainsi que sur le renforcement des fonctions cognitives. Découvertes au XXe siècle, les vitamines B n’ont d’abord été connues que par le biais de la vitamine B1, les autres vitamines B n’étant révélées qu’au compte goutte jusqu’en 1945. Si toutes les vitamines du groupe B jouent un rôle au niveau de la sphère cognitive, chacune possède ses propriétés propres et ses bienfaits privilégiés. Ainsi, la vitamine B6 influe positivement sur les états de fatigue et de déprime, tandis que la vitamine B9 détient des bienfaits reconnus sur les maux de tête et que la vitamine B12 atténue les baisses de forme et les déséquilibres émotionnels. Les vitamines du groupe B peuvent donc soutenir les équilibres vertueux du quotidien pour accroître l’attention et la mémoire. Comme pour le magnésium, une cure de vitamines B, peut aussi réunir plusieurs intérêts dans le sens où elle prévient tout risque de carence. Il est notamment intéressant de rappeler que les personnes végétariennes entrant dans l’âge sont particulièrement concernées par ces intérêts, la vitamine B12 étant uniquement présente dans les aliments d’origine animale. 

 

Pour en savoir plus : 

Le ginseng, une « source d’énergie vitale »

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire


Notre atout : Conseils et suivis

Nos experts Onatera.com se chargent de sélectionner les meilleurs produits naturels disponibles sur le marché mais aussi de vous conseiller.

Ces articles peuvent vous intéresser...
Mois sans tabac : nos astuces naturelles

L'huile de coco, l'alternative au beurre et huiles de cuisine !

Graines de chia au petit-déjeuner : faites le plein d'énergie