Cajeput

1 produits en marques Onatera

Filtrer

Trier
Huile essentielle Cajeput Bio
Terraïa
Terraïa
Huile essentielle Cajeput Bio
10 ml
(66 avis)
4,10 €
 BIENFAITS   HUILE ESSENTIELLE DE CAJEPUT  L'huile essentielle de Cajeput  est réputée pour ses vertus bien-être et peut être utilisée pour les soins suivants : Affections respiratoires Confort articulaire Soin de la peau à tendance acnéique  CARTE D’IDENTITÉ   HUILE ESSENTIELLE DE CAJEPUT  Huile essentielle biologique de Cajeput de référence Nom latin : Melaleuca cajuputii Origine : Vietnam Organe : Feuille Chémotype : A-terpinéol, 1.8 cinéole Mode d'obtention : Distillation à la vapeur d'eau des feuilles.  MODE D'EMPLOI   HUILE ESSENTIELLE DE CAJEPUT  Utilisation principale Précautions d'emploi voie cutanée : A diluer impérativement dans une huile végétale. Avant toute application cutanée, il est recommandé de faire préalablement un test dans le pli du coude pour éviter tout risque d'allergie. Attendre 24 heures pour être certain de la tolérance de l'huile essentielle en question. Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Tenir hors de portée des enfants.  ASSOCIATION   HUILE ESSENTIELLE DE CAJEPUT  L’huile essentielle de Cajeput peut être associée avec différentes huiles essentielles : L’huile essentielle de Niaouli + Huile essentielle de Cajeput : affection ORL L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas + Huile essentielle de Cajeput : peau à tendance acnéique  HISTOIRE   HUILE ESSENTIELLE DE CAJEPUT  L’huile essentielle de Cajeput est apparue, en Europe, seulement au XVIIIe siècle, bien qu’elle fut déjà connue et reconnue, en Asie,  depuis des siècles. Originaire d’Inde, le cajeputier est un arbre proche du tea-tree et du niaouli, mais dont l’huile essentielle est beaucoup plus douce, et donc plus facile à utiliser. Dans les pays asiatiques où elle est répandue, l’huile essentielle de Cajeput est traditionnellement recommandée pour répondre à toutes sortes de maux quotidiens. Jadis, l’huile essentielle de Cajeput était beaucoup prisée, en Asie, c’est pourquoi elle fut intégrée à la composition du fameux onguent de la pharmacopée chinoise, aujourd’hui connu sous le nom de “baume du tigre rouge”.